Comment soutenir et numériser l’activité des commerces ? 

Ville de 5000 habitants recherche un manager de commerces. Parmi les missions confiées,  celle de suivre et d’animer « la solution numérique e-commerce déployée dans le cadre du programme d’actions Petites Villes de Demain ». Cette annonce n’est pas fictive mais bien réelle. Comme vous avez pu le découvrir hier dans le dernier épisode de votre podcast Paroles de Maire, la ville de Trilport continue en effet d’innover et veut soutenir le commerce local.

8 français sur 10

Le saviez-vous ? 8 français sur 10 se déclarent prêts à utiliser les services e-commerce de proximité et de drive. Ce sondage, réalisé l’an dernier pour GetBigger auprès de 1700 personnes, est de bon augure. En effet, si e-commerce rimait pendant longtemps avec désertification de nos cœur de villes et centre bourg, les différents confinements ont fait prendre conscience à chaque commerçant du potentiel offert par le numérique.

9% seulement ont un site marchand

Or, les collectivités ont justement un rôle important à jouer afin d’accompagner les commerçants, les artisans et les entreprises de toute taille sur le chemin de la digitalisation. Les plateformes numériques locales viennent par exemple dynamiser l’activité commerciale de la commune en permettant également de renforcer le tissu associatif. Seulement, le travail à effectuer reste énorme. 37 % seulement de TPE/PME possèdent en effet un site internet et 9 % ont un site marchand.

Pour aller plus loin…

En publiant la brochure « Transformation numérique des collectivités », Orange a souhaité rappeler que ; «  quelle que soit la taille de votre collectivité, le numérique peut vous aider à dynamiser votre tissu économique, simplifier votre relation aux citoyens et favoriser l’engagement de tous et toutes dans l’éco-responsabilité ».

« Soutenir & numériser l’activité des commerces »

En effet, cette publication, imaginée et conçue à partir de différents cas d’usages, permet de découvrir tout un panel de solutions ayant déjà prouvé leur efficacité. Ainsi, dans la partie intitulée « soutenir & numériser l’activité des commerces, entreprises et PME », différents axes de réflexions sont proposés.

Des espaces dédiés

Très concrètement, la période de crise sanitaire que nous vivons pousse certaines collectivités, à l’instar de Trilport, à se doter de nouveaux outils ; dans le parfait respect de la répartition des compétences ; pour rapprocher consommateurs et commerces. Ainsi, des villes proposent « des espaces dédiés pour les commerces de proximité, depuis le site internet ou l’application mobile de la commune ; une place de marché locale pour la vente en ligne, ou un simple site vitrine ».

Inciter à se former aux outils digitaux

Autres exemples à retrouver dans cette brochure ; « inciter les commerçants à s’équiper en TPE, terminaux de paiement électronique adaptés au sans contact » ; mais aussi « accompagner les commerces et petites entreprises dans leur digitalisation en leur proposant des ateliers ou webinaires de sensibilisation et de formation en ligne ».

20 000 € d’aide de l’Etat

Conscient de ces enjeux, le gouvernement a décidé de participer à ce déploiement d’outils locaux d’e-commerce. Pour se faire, elle consacre une enveloppe globale de 120 millions d’euros. Sur cette somme, la moitié permet une aide de 500 euros aux professionnels du secteur afin de financer l’acquisition de solutions numériques adaptées à leur besoin.  L’autre partie de l’enveloppe, soit 60 millions d’euros également; doit permettre d’accompagner les collectivités territoriales, à hauteur de 20 000 € par commune; pour développer une plateforme locale de commerce en ligne.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles