Paroles de Maire #8 avec Jean-Michel Morer, Maire de Trilport

Bonjour à vous chers lecteurs de Paroles d’Elus. Nous nous retrouvons aujourd’hui pour ce nouveau numéro de votre podcast consacré à l’innovation et aux nouveaux usages numériques de nos villes. Pour ce 8ème épisode, nous nous rendons à Trilport, commune d’environ 5000 habitants, situé dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Son maire, Jean-Michel Morer, est depuis quelques années maintenant, l’élu référent au sein de l’APVF, l’association des Petites Villes de France, sur les questions liées au numérique. L’occasion pour nous de l’interroger également sur le programme Petite Villes de demain.

Paroles d’élus : Pouvez-vous tout d’abord nous décrire en quelques mots le programme petites villes de demain ?

Jean-Michel Morer : Il n’existe pas de format unique pour toutes les communes. Petites Villes de demain est une déclinaison d’action Coeur de Ville permettant d’accompagner les Bourgs centre. Pour autant, on trouve aussi des villes comme Trilport, qui revendiquent leur périurbanité. Cela veut dire que des caractéristiques très diverses sont reconnus dans ce dispositif, ce qui est la moindre des choses.

Pde :  Le numérique est un des axes du dispositif. Pour autant, on sait que toutes les villes ne partent pas du même point ou n’ont pas les mêmes ressources en interne. Comment prendre en compte ces différences ?

Jean-Michel Morer : Sur le numérique, il n’y a pas de tropisme « Petites Villes de demain ». Bien au contraire, il y a un accompagnement de toutes les collectivités tout en sachant que bien évidemment, beaucoup de retour d’expériences seront à faire. Le club des petites villes de demain sera un lieu pour cela. De même, Juliette Auricoste rectrice du programme à l’ANCT, est très à l’écoute. Il est important, de polliniser les usages vertueux en partant duprincipe quand mêle et il est fondamental qu’il y a une nécessaire contextualisation selon chaque commune.

Nous devons coordonner et nous servir des avancées que nous aurons obtenues avec ce dispositif pour en faire profiter toutes les villes y compris celles qui ne sont pas dans Petites Villes de demain. Car je rappelle quand même, que toutes les villes qui ont postulées n’ont pas été retenues Le tamis préfectoral a joué son rôle. Ce programme peut être un impulseur et un accélérateur mais n’en faisons pas conglomérat de lieux d’exceptions.

Pde :   Trilport est-elle un exemple de petite ville connectée ?

Jean-Michel Morer : Trilport a une réputation de ville connectée. Nous sommes par exemple la seule ville de notre département à avoir les 5@ de l’association Villes Internet. On est vraiment sur le travail de fond du numérique que l’on considère non pas comme une fin mais comme un moyen et comme un outil. Et c’est vrai qu’à Trilport, on fait un peu du numérique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. C’est-à-dire que très clairement, nous l’avons mis au cœur de certains projets sans revendiquer cette apparente modernité. On a dématérialisé tout ce qui était possible au niveau du travail des services, de manière très poussée. Nous avons également beaucoup investi dans le numérique éducatif avec des écoles, sans doute les mieux équipées du secteur depuis de nombreuses années.

 

Pour écouter et réécouter l’ensemble des podcasts Paroles de Maire, rien de plus simple, c’est par ici :

Paroles de Maire #07 avec Jonathan Prioleaud, Maire de Bergerac

Prenons la direction de la Dordogne au cœur de la région Nouvelle-Aquitaine. Si Cyrano de Bergerac, pièce la plus joué au monde assure à la ville de Bergerac un aura à l’international, nous aurions bien tort de nous limiter à ce seul élément. En effet, classée ville d’art et d’histoire, cette sous-préfecture d’environ 27 000 habitants compte bien se tourner vers l’avenir en investissant dans les champs de la  culture du numérique.

Paroles de Maire #6 avec André Santini, Maire d’Issy-les-Moulineaux

 Difficile de parler de la transformation numérique de nos collectivités sans nous arrêter à Issy Les Moulineaux. En effet, cette ville est considérée par beaucoup comme un territoire pionnier dans le digital. Le numérique et l’expérimentation semble en effet dans l’ADN d’Issy-les-Moulineaux. Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à André Santini, Maire depuis maintenant plus de 40 ans…

Paroles de Maire #5 avec Natacha Bouchart, Maire de Calais

Direction Calais, ville la plus peuplée du département du Pas-de-Calais. Cette collectivité de près de 73 000 habitants, naturellement tournée vers la mer et aussi pionnière dans la digitalisation. Grâce à plusieurs démarches engagées bien avant la crise sanitaire que nous vivons, elle a été citée plusieurs fois en exemple l’an dernier. En effet, que ce soit pour sa stratégie de développement de la fibre, du télétravail ou pour le soutien de son commerce de centre-ville grâce au numérique, elle tire aujourd’hui son épingle du jeu. Natacha Bouchart, Maire de Calais depuis mars 2008 et réélu l’an dernier pour un 3ème mandat, a répondu à nos questions.

Paroles de Maire #4 avec Jérôme Baloge, Maire de Niort

Dans cet épisode, nous vous proposons de nous rendre à Niort. Cette ville de 59 000 habitants a vu sa population augmenter de pas moins de 1666 nouveaux niortais et niortaises en à peine cinq ans. Si ce chef-lieu du département des Deux-Sèvres est célèbre pour accueillir notamment le siège des principales mutuelles d’assurances françaises, elle a entamé il y a quelques années une véritable métamorphose numérique qui porte aujourd’hui ses fruits. Pour en savoir un peu plus, nous sommes allés poser quelques questions à Jérôme Baloge, Maire de Niort et Président de la communauté d’agglomération.

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles