Yes we code! fait le bilan de sa 2ème édition

La Fondation CGénial, présentait hier matin depuis les locaux de Criteo à Paris, le bilan de la deuxième édition de son programme Yes we code! Celui-ci a pour objectif de « Gommer les inégalités dans les quartiers, dans les zones rurales et de favoriser la mixité pour préparer les jeunes aux métiers du numérique ».

Une approche expérimentale

Offrir à des jeunes collégiens, lycéens et à leurs enseignants, l’occasion de se former au numérique grâce à une approche expérimentale des sciences et des techniques, voilà en quelques mots le but de la démarche de Yes we code ! Porté par la Fondation CGénial, ce programme met à disposition des établissements 70 kits d’objets connectés. Depuis 2018, 2600 élèves ont ainsi pu profiter de cette action construite autour d’un tronc commun, d’un cours optionnel ou d’un atelier.

10 académies

Après une phase d’expérimentation sur quelques établissements à son lancement, cette seconde édition de Yes we code! a pu être proposée dans 64 établissements  de 10 académies. En 2020, la Fondation ne compte pas s’arrêter là. Elle étendra ce programme à plus de 80 établissements supplémentaires soit environ 5 000 jeunes.

10 000 élèves sur tout le territoire 

L’objectif d’ici 4 ans est d’offrir cette opportunité à près de 10 000 élèves sur tout le territoire en ciblant également les zones rurales et défavorisées afin d’aider à gommer les inégalités et promouvoir la mixité.

Projets numériques concrets

Yes we code ! c’est aussi très concrètement différentes réalisations et projets numériques menés par une quarantaine d’élèves et d’enseignants de la région Ile-de-France. Ce bilan a été l’occasion de les découvrir comme par exemple « une alarme de casier, une boussole numérique ou encore la création de tutoriels en ligne. »

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles