Grenoble : Lancement des Rencontres nationales de la participation

Les Rencontres nationales de la participation ouvrent leurs portes aujourd’hui à Grenoble. Près de 800 participants réfléchiront du 11 au 13 mars aux conditions nécessaires pour favoriser la concertation et la participation citoyenne. Alors que le grand débat national touche à sa fin et que l’envie de prendre part aux décisions publiques est plus que jamais exprimée par les citoyens, le Think tank Décider Ensemble est persuadé d’une chose : « c’est au niveau local que tout se joue ! ».

Comment renouveler la démocratie locale ?

Organisé par Décider Ensemble pour la 3ème année consécutive, cet évènement rassemble pendant trois jours près de 800 élus, membres d’associations et citoyens. Les Rencontres nationales de la participation apporteront des réponses concrètes à cette question : Comment favoriser la concertation tout en respectant les dynamiques et spécificités des territoires ? En effet, que ce soit en « milieu urbain ou rural, site en reconversion ou en travaux, échelon intercommunal ou européen (…) les territoires sont confrontés à bien des défis ».

Des questions pas si nouvelles que cela

Le Think Tank n’a pas attendu les gilets jaunes et le grand débat national pour s’apercevoir que les citoyens exprimaient de plus en plus l’envie de prendre part aux décisions publiques. Décider Ensemble est même pour ainsi dire un pionnier sur ces questions. En effet, créé dès 2005 par Serge Lepeltier, alors ministre de l’écologie et du développement durable, sa mission première est aujourd’hui encore d’actualité : « recueillir, créer et diffuser des idées en faveur d’une meilleure concertation ». Concrètement, le Think tank s’intéresse à des thématiques portant sur la participation, la concertation grâce notamment à la mise en place de nouveaux outils numériques.

Un programme co-construit

Pour élaborer le programme, Décider ensemble s’est associé à des ONG, des associations d’élus mais aussi des institutions. Une trentaine de partenaires dont le CNDP, la Banque des Territoires ou l’Adcf ont ainsi répondu à l’invitation. Ils contribueront à l’événement en animant certains temps forts.

…riche et très inspirant

Au programme, on trouve des débats inspirants sur des thématiques comme « quelle utilisation des données dans la participation ? » ; ou encore « Accès à la citoyenneté : quelle place et quel levier pour les publics invisibles ? ». Des ateliers et des tests d’outils porteront aussi sur des sujets comme  « Budget participatif, un levier de développement local » ; « Facilitation graphique et graphic recording : se prêter au jeu de la pensée visuelle »; mais aussi « les besoins des petites collectivités en communs numériques de démocratie participative ».

des temps de partages d’expériences

Des partages d’expériences autour des Tiers-lieux, entre autres, sont aussi prévus. Ce dernier portera sur la thématique « Création et animation de lieux hybrides aux impacts multiples ». Enfin, des temps de découvertes d’initiatives locales sont également programmés. Ainsi, les participants pourront tester et échanger autour des outils numériques participatifs de la Métropole grenobloise.

Un Civic tech break pour mieux connaître les innovations du secteur

Pour mieux connaître les innovations du secteur, les Rencontres nationales de la participation accueillent cette année un Civic tech break. L’occasion de découvrir les solutions numériques « destinées à influencer et accompagner l’action publique ». Une dizaine d’acteurs de la civic tech seront ainsi présents. On pourra y découvrir par exemple MIPISE, qui propose des plateformes de crowdfunding en marque blanche ; Solucracy , qui propose un outil collaboratif de priorisation et de résolution de problèmes ; ou encore COmmunecter, le « réseau sociétal pour un citoyen connecté ».
Retrouver l’ensemble du programme en cliquant ici

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles