Véhicules autonomes : Quelles sont les expérimentations retenues ? (1ère partie)

Suite aujourd’hui de notre Tour de France des projets retenus dans le cadre de l’appel à projets (EVRA) ; et présentés le 24 avril dernier par la Ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne. Après Carquefou hier, direction Montpellier, Toulouse et la région Ile-de-France…

Rapprocher parking et maison de santé

Pour atteindre le million de kilomètres parcourus en expérimentation d’ici 2022, et multiplier la diversité des cas d’usages; le Ministère des transports a retenu deux consortiums et 16 territoires d’expérimentations. Alors qu’à Carquefou, l’idée consiste à recréer une liaison de transport autonome sur une ancienne voie ferroviaire désaffectée en milieu péri-urbain ; l’enjeu dans le projet retenu à Toulouse est tout autre. En effet, il s’agit de proposer un service de « rabattement » entre un établissement médical et son parking le plus proche, situé à près d’un kilomètre.

Ce service est déjà proposé et a montré son utilité. La collectivité souhaite aller plus loin en remplaçant le véhicule thermique aujourd’hui en service par une navette électrique sans opérateur à bord. Environ 350 personnes pourront l’utiliser quotidiennement.

Des droïdes pour assurer les livraisons

Répondre aux problématiques de mobilités et de flux, c’est aussi trouver des solutions concrètes à la question des livraisons. En effet, avec l’explosion du e-commerce, bon nombre de centre-ville se trouvent encombrés par le ballet incessant des livreurs.

A Montpellier justement, le constructeur de droïdes Twinswheel pilote un des projets d’expérimentation retenus. Celui-ci va mettre en service plusieurs de ses engins logistiques afin de livrer soit des produits locaux vers les commerces et restaurants du centre-ville; soit des colis hubs logistiques et commerçants.

Et le stationnement dans tout ça ?

3.3 minutes à Grenoble, 11.8 minutes à Lyon, 10 minutes à Paris. C’est en moyenne, le temps passé par un conducteur pour se garer à chaque trajet. Accumulées, on estime quand même à près de 70 millions, le nombre d’heures perdues par an en France soit une perte d’environ 600 millions d’euros.

Dans un parking souterrain INDIGO situé en Ile-de-France, Valéo va tester un système de valet de parking automatisé. L’idée est, à terme, que les propriétaires de véhicules particuliers puisse déposer et récupérer les véhicules dans une zone réservée à cet effet sans avoir à chercher de place. Le véhicule se déplacera ainsi de manière autonome entre cette zone et la place de parking disponible.

Cette expérimentation se passera en 2 temps. Tout d’abord, elle mobilisera 1 véhicule prototype pour la construction de l’expérimentation. Dans un second temps,  une quinzaine de véhicules sera disponible dans le cadre d’une opération parallèle d’auto partage de véhicules électriques. Le parking sera équipé de relais et de capteurs de disponibilité des places.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles