Dataviz Cœur de Ville, un levier d’action puissant pour redynamiser les centres villes

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le programme Action Cœur de Ville est bel et bien sur son rythme de croisière. Comme l’annonce l’association Villes de France ; « Après la publication des premiers résultats de l’Observatoire des mobilités, la Banque des Territoires vient de mettre à disposition des chefs de projet Action Cœur de Ville de nouvelles fonctionnalités de Dataviz Cœur de Ville ». Pour en savoir davantage sur les possibilités offertes par la Data, Paroles d’Elus est allé poser quelques questions à Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT.

Vous avez dit « Dataviz Cœur de Ville» ?

Dès 2019, la Banque des Territoires avait lancé pour les 222 villes membres du programme Action Cœur de Ville, un service unique de datavisualisation. Ce dernier a pour vocation d’accompagner les villes engagées dans une démarche de redynamisation de leur centre-ville en leur donnant ; « accès à une représentation graphique et cartographique de leurs données territoriales ».

Dataviz Cœur de Ville pour mieux connaitre l’évolution de la fréquentation des quartiers

Ce service propose depuis peu de nouvelles fonctions. En effet, grâce à un partenariat avec MyTraffic, un nouvel indicateur est aujourd’hui disponible dans l’espace Dataviz. Il permet ; « de connaitre l’évolution de la fréquentation des quartiers des communes (au-delà du centre-ville) et (de) mesurer l’impact des projets de revitalisation ». La banque des territoires précises par ailleurs qu’une mise à jour mensuelle est ; « réalisée pour disposer d’une information la plus récente possible ».

Une aide précieuse dans la prise de décision

Utiliser les données fournies par nos smartphones pour mieux connaître nos territoires, l’idée n’est pas nouvelle mais semble aujourd’hui incontournable. La data collectée est ainsi devenue une aide précieuse dans la prise de décision. En effet, en convertissant en quasi temps réel des centaines de milliers d’informations issues de son réseau mobile, les opérateurs peuvent analyser la fréquentation des zones géographiques et les déplacements de populations.

Usages multiples

Ainsi, depuis quelques années maintenant, la solution flux vision a fait ses preuves pour les grands évènements. Elle apporte des informations très précieuses aux acteurs du tourisme. Ces derniers peuvent ainsi adapter leurs offres avec précision. Autre cas d’école à Mulhouse. La Municipalité s’appuie sur cette solution pour améliorer avec les associations commerçantes l’offre de services de son centre-ville. En effet, bien connaître les flux de population leur ont permis d’adapter les horaires des commerces mais aussi la gestion du stationnement et des transports en commun.

Mesurer les atouts du cœur de ville de Mulhouse

Pour Nathalie Motte, Adjointe au Maire de Mulhouse en charge notamment de la Dynamique économique, Flux Vision présente de nombreux atouts. C’est « un outil d’aide à la décision en termes de stratégie. Ça nous permet de pouvoir communiquer. Mais aussi de faire prendre conscience aux acteurs du commerce de l’attractivité du centre-ville. » Ainsi, lors d’une actions commerciales, il est beaucoup plus simple désormais d’évaluer les retombées et de comprendre, le cas échéant ce qui fonctionnent.

Des données rendues anonymes

Si les données sont bien évidemment rendues anonymes pour être conformes à la réglementation européenne sur la protection des données personnelles ; elles permettent néanmoins, outre la fréquentation dans les quartiers du centre-ville, d’analyser par exemple la provenance des visiteurs selon leur bassin de vie ou la part de touristes. Il est aussi possible de déterminer le nombre de nuitées passés et les chemins empruntés.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles