« Autonomise-Toit », le tremplin logement jeunes en Indre-et-Loire

Continuons notre découverte des lauréats du Prix Territoria en prenant aujourd’hui la direction de l’Indre-et-Loire. Le Conseil Départemental s’est distingué, dans la catégorie « Lien social « , pour son initiative Autonomise-Toit. De quoi s’agit-il ? Nous avons pu poser la question à sa Présidente, Nadège Arnault. 

Gagner en simplicité avec Autonomise-Toit…

En fusionnant les 6 dispositifs destinés aux 16/25 ans en situation de précarité (logements temporaires, colocations, logements réservés à des sortants de l’ASE, « tremplin logement jeunes », aide financière à la gestion de sous-location, accompagnement social lié au logement classique) le dispositif « Autonomise-­Toit » vise en priorité le logement, mais permet d’assurer un accompagnement global de 3 à 18 mois, adapté (3 intensités) et évolutif.

… et en temps

Au final, c’est plus de temps d’accompagnements et des économies d’échelles. En effet le coût pour accompagner plus de jeunes a baissé de 360 € à 200 € par mois et par jeune. Qui plus est, à la sortie, 83 % d’entre eux étaient stabilisés dans des logements autonomes de droit commun. Expérimenté d’avril 2021 à décembre 2022, le dispositif Autonomise-Toit est pérennisé pour 2023 et 2024.

 

Pour découvrir les autres lauréats, c’est par ici…

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles