À Dieppe, on forme les lycéens aux écrans

Nos adolescents sont-ils (trop) livrés à eux-mêmes face aux écrans ? Depuis maintenant dix ans, la Région Normandie a mis en place un dispositif spécifique d’éducation aux écrans. L’objectif ? Sensibiliser et responsabiliser les plus jeunes dans leurs usages numériques. Direction Dieppe où des échanges et des débats sont proposés aux lycéens de l’établissement polyvalent du Golf.

Un dispositif unique

Depuis 2010, la Région Normandie propose aux établissements scolaires un dispositif de sensibilisation des risques liés au numérique, unique en France. En partenariat avec le rectorat des académies de Caen et de Rouen, du réseau Canopé et des Ceméa de Normandie et nationaux, ce programme s’adressent aux lycéens et apprentis normands, à travers des ateliers de sensibilisation aux enjeux et problématiques d’Internet.

Au programme, sensibilisation sur les bonnes pratiques quel que soit les usages, depuis les réseaux sociaux, jusqu’à la gestion de son temps, gérer son identité numérique ou les droits et devoirs des internautes.

Parler cyberharcèlement avant qu’il ne soit trop tard…

A Dieppe, le Lycée du Golf a justement décidé de proposer ce programme aux étudiants. Ainsi, le 21 janvier dernier, une trentaine d’entre eux s’étaient inscrits pour un atelier d’environ trois heures. Répartis en petits groupes de 5, l’idée est tout d’abord de les faire réagir à partir de captures d’écrans de profils et contenus bien réels. Une fois les éclats de rire passés, l’intervenant peut aborder assez facilement les répercutions d’un tel contenu. En effet, l’idée est de faire comprendre à ces lycéens que le contenu publié peut très facilement leur échapper et se retourner contre eux ou leurs proches. Un jeu d’alcool en soirée peu très rapidement se retrouver sur la place publique par exemple. L’originalité de cet atelier est aussi de permettre aux élèves de débattre entre eux et de croiser les points de vue. Très vite, les langues se délient et chacun peut aussi apporter son propre témoignage.

Un appel à candidature pour les lycées

Le Conseil régional consacre un financement important à l’ensemble de ce programme qui bénéficie à 8 500 lycéens et apprentis. Chaque année, un appel à candidature est envoyé aux lycées afin de permettre à chaque établissement de s’inscrire dans le dispositif. Plus d’info en cliquant ici.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles