Transformation numérique : quels sont les besoins de votre collectivité ?

Que ce soit pour l’ouverture et le partage des données publiques, l’exploitation des data, la cybersécurité ou encore l’intelligence artificielle, la gestion des données est un sujet sensible pour les collectivités. En effet, avec l’explosion quantitative des données numériques, la conception et la mise en œuvre d’une stratégie dans le domaine de la donnée numérique deviennent un enjeu central. Consciente des nombreuses interrogations présentes sur le terrain, la Direction des Relations avec les Collectivités Locales Groupe (DRCLG) d’Orange souhaite recueillir vos attentes à travers une étude menée par le cabinet Tactis. Pour en savoir plus, Paroles d’Elus est allé poser quelques questions à Corinne Di Fant, Directrice des Opérations de Services et Réseaux d’Initiative Publique-Orange.

cliquez ici pour participer au questionnaire

Paroles d’Elus – Orange lance une étude sur les besoins futurs des collectivités. Pourquoi avoir lancé cette démarche ? Quelle forme prend-elle ?

Corinne Di Fant- Cette étude est un des outils que nous utilisons pour évaluer les besoins des collectivités en matière de transformation numérique des territoires. En effet, si la gestion des données porte de nombreuses promesses d’amélioration pour les politiques publiques locales, en renforçant notamment la transparence de l’action administrative et en suscitant la création de nouveaux services, nous faisons aujourd’hui le constat que le travail restant à accomplir est encore grand pour bon nombre de territoires.

Concrètement, cette étude a été commanditée au cabinet Tactis, bien connu des collectivités, et se présente sous la forme d’un questionnaire en ligne. Notre objectif est d’accompagner les décisionnaires publics au plus près de leurs attentes dans ces domaines. Pour cela, nous souhaitons les réécouter. Nous le faisons de différentes manières et cette étude en ligne vient en complément d’autres démarches menées en parallèle.

PDE- A qui s’adresse ce questionnaire ? A quel type et taille de collectivité ? Qui peut le remplir ?

Corinne Di Fant- Ce questionnaire s’adresse aux différentes typologies des collectivités, que ce soit les métropoles, les communes ou EPCI mais aussi les départements (NDLR: y compris les syndicats mixtes) et les régions. Nous voulons vraiment regarder, toutes typologies confondues, leurs attentes et où elles en sont. En termes de représentant, ce questionnaire s’adresse aussi bien aux élus qu’aux DGS et DSI, et tout autre représentant projet et services dans les collectivités.

Il est important de souligner que cette étude est remplie de manière anonyme. En revanche, ceux qui le souhaitent, recevront une synthèse des résultats de cette étude. Il suffit dans ce cas de donner ses coordonnées à la fin du questionnaire.

PDE-  La gestion de volume croissant de données va-t-elle être un enjeu pour les collectivités ?

Corinne Di Fant- Sans aucun doute car les collectivités ont pris conscience ces dernières années du potentiel offert justement par la gestion des données pour améliorer encore l’efficacité de l’action publique. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit là d’un sujet sensible qui nécessite de définir précisément une gouvernance de la donnée numérique au sein d’un territoire. Si très peu de collectivités, ont réellement commencé à le faire, cette étape est pourtant indispensable. En effet, pour mettre à disposition les données, on a besoin de respecter finement le droit des administrés, avec notamment le RGPD mais ce n’est qu’un aspect. Il s’agit aussi de bien gérer la sécurité des data et leur confidentialité. Typiquement, on doit se protéger contre les cyber-attaques et parallèlement être capable de mettre à disposition les données sous une certaine forme et à destination simplement des personnes autorisées. La problématique peut très vite être complexe.

Dans les premières analyses déjà réalisées, nous avons identifié, outre un sujet de maturité, un besoin clair d’accompagnement. Ce questionnaire, sans préjugé des résultats, va justement nous permettre de mieux accompagner les collectivités.

PDE –  Différents domaines semblent concernés par votre étude, depuis les smart territoires en passant par la mise en place de plateforme de données, de leur sécurisation ou encore du stockage même des données. Comment Orange met-il à contribution son expertise dans chacun de ces domaines ?

Corinne Di Fant- Ce sont des sujets sur lesquels, effectivement, nous pouvons apporter notre expérience et notre expertise. Nous avons développé plusieurs divisions au sein du groupe Orange et nous avons gagné ainsi un savoir-faire de premier rang dans ces différents domaines. Je pense notamment à Orange Cyber Défense, à Orange Cloud, ou encore aux smart cities. Des services proposés par ces divisions sont déjà utilisés par les collectivités. Notre démarche, via ce questionnaire, s’inscrit dans la volonté de continuer à développer et à proposer des offres correspondant aux attentes et aux besoins des collectivités. Car loin des solutions prêtes à l’emploi, il s’agit pour nous de plus en plus d’être capable de bien répondre aux attentes des collectivités, sur les aspects techniques bien sûr, mais également dans les montages contractuels.

Pour accéder à ce questionnaire,  cliquez ici .

 

 

 

 

 

 

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles