Somme : un déplacement ministériel pour parler 4G et Tiers-Lieu

« Numérique et aménagement des petites communes » était le fil conducteur du déplacement ministériel de Jacqueline Gourault, ce lundi 1er février dans le département de la Somme. Au cœur d’une journée marathon pour la ministre de la Cohésion des territoires à Poix-de-Picardie, Mailly-Rainneval, Ham et Nesle, il fut question de tiers-lieux, de pylône 4G et du dispositif petites villes de demain.

800m2 de partage

Rendez-vous était d’abord donné à Amiens. Plus précisément dans le quartier Gare la Vallée pour rencontrer les acteurs du tiers-lieu « La Machinerie ». Accompagnée de la Secrétaire d’Etat Sarah El Hairy chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, elles ont pu découvrir cet espace de 800m2 qui accueille en coworking de jeunes entrepreneurs autour d’un atelier de fabrication artisanale et numérique ouvert aussi au grand public.

Lauréat de la Fabrique numérique du territoire

Cette visite n’est pas un hasard. En effet, la Machinerie est lauréate de l’appel à projet Fabrique numérique du territoire pour le Grand Amiénois lancé par le ministère de la Cohésion des territoires. Dans ce projet, le tiers lieu est la tête de pont d’un collectif regroupant l’Alco, La Briqueterie, L’Île aux fruits, le Lam (lieu artistique mutualisé) et la Maison du colonel. Comme l’explique Juliane Kurtzke, responsable du Pôle entrepreneuriat de La Machinerie « Nous structurons en effet localement un véritable réseau. C’était donc une étape importante pour nous permettre de mettre en place de nouveaux projets, plus ambitieux pour le territoire ».

Multiplier ce type de lieu

Lors de cette première visite  la ministre Jacqueline Gourault a rappellé la nécessité de multiplier partout en France ce type de lieu et de poursuivre « des tiers-lieux, il y en a partout et beaucoup dans le monde rural, comme en Creuse ou en Haute-Vienne. Ces endroits, qui sont souvent à l’initiative des populations locales ou d’associations, permettent de développer des activités qui forgent le lien social. Cela peut être des espaces de co-working, des lieux où l’on fait du travail manuel, des ateliers de théâtre ou de menuiserie. Ces dispositifs permettent à certaines personnes de ne pas rester isolées chez elles, ce qui est important en cette période de crise sanitaire. »

A la rencontre des petites villes de demain

Ce déplacement fut aussi l’occasion de mettre en lumière un autre gros chantier porté par le ministère, celui du dispositif Petites Villes de demain. Il en fut justement question à Nesle. Destiné aux communes de moins de 20 000 habitants, ce programme est le petit frère d’Action Cœur de ville qui concerne 222 villes dites moyennes. Ici, il s’agit de soutenir spécifiquement les projets de revitalisation autour de la rénovation du patrimoine, du retour de services publics et de commerces de proximité des petites villes.  Pas moins de 21 communes font partis de Petites Villes de demain dans le département comme pa exemple Poix-de-Picardie, Ham, Nesle, Crécy-en-Ponthieu ou encore St-Valery-sur-Somme.

Un NewDeal contre les zones blanches

Autre étape et non des moindres, cette visite ministérielle dans la Somme a permis d’inaugurer un nouveau pylône 4G sur la commune de Mailly-Raineval. Pour la Ministre, le gouvernement veut concrètement « répondre à l’attente de nos concitoyens, et particulièrement ceux qui vivent en ruralité, où il y a beaucoup de zones blanches » et d’expliquer également que « ce pylône était le résultat visible de la politique du New Deal. Ainsi, il s’agit  d’une nouvelle façon de concevoir le déploiement des réseaux dans notre pays qui permet, en contre partie du renoncement des enchères de réseaux, de venir couvrir des territoires jusqu’à maintenant non couvert. Concrètement, tous les opérateurs sont présents sur ce pylône ».

Un cadeau de Noël

La Ministre a conclu ses propos en précisant que « le maire, ici, a témoigné de sa grande satisfaction, il a dit que c’était son cadeau de Noël et je crois que c’est tout à fait révélateur, de la joie et de l’attente des habitants de la Somme et en particulier de ce village ».

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles