Retour sur … l’Université du Très Haut Débit à St Etienne

Les 6 et 7 octobre derniers, pas moins de 1500 participants étaient réunis à St Etienne pour l’UTHD, présentée comme le « rendez-vous incontournable des acteurs du numérique ». Organisée par idealCO, InfraNum et l’Avicca, cette édition 21021 a permis, cette année encore de rassembler ensemble l’ensemble de l’écosystème autour ;« des grands enjeux nationaux du très haut débit, entre infrastructures numériques et usages ». Pour en savoir plus, Paroles d’Elus a pu poser quelques questions au Président de l’Avicca, Patrick Chaize et Séverine Reynaud, Vice-Présidente du Département de la Loire.

Une feuille de route souhaitée pour la prochaine mandature

Pour le Président de l’Avicca, Patrick Chaize, 2022, année électorale ne doit pas être rimée avec année blanche. C’est pourquoi, concernant la prochaine mandature, le Sénateur de l’Ain a souhaité que l’Avicca fasse d’ici le TRIP d’automne une nouvelle série de propositions ; « des propositions seront également faites sur les sujets mobiles. La prochaine mandature devrait voir l’achèvement du New Deal mobile sur le volet 4G; mais il s’agira avant tout de faire en sorte de ne pas avoir besoin de lancer un « nouveau » New Deal mobile sur la 5G ». Et d’ajouter ; « Il s’agira également de ne pas oublier les technologies hertziennes alternatives, du THD radio au satellite dont je note avec une réelle satisfaction le récent regain d’intérêt ».

Quid des  impacts environnementaux du numérique

Dans son intervention le 7 octobre, l’élu précise ; « la nouvelle mandature devra également mettre en œuvre une politique concertée de limitation des impacts environnementaux du numérique. Coup de chance pour le prochain gouvernement : il devrait disposer d’une nouvelle loi en la matière d’ici quelques semaines ! Là aussi, la perfection ne sera pas atteinte, mais nous devons avancer à petits pas, l’important étant d’aller de l’avant. »

« Aujourd’hui 200.000 foyers et entreprises sont raccordés »

Pour Séverine Reynaud, Vice-Présidente du Département de la Loire déléguée au numérique; » le Choix de St-Etienne comme territoire d’accueil n’était pas un hasard ». En effet, Le département se place parmi les premiers de France puisque le Très haut débit est déployé à hauteur de 100% sur les zones RIP1 et RIP2. Concrètement, 13 000 kilomètres de fibre optique sont déployés depuis 2005 dans le département de la Loire. Pour l’élu ce déploiement « En premier lieu pour les entreprises et depuis 2011 pour les particuliers » a été très tôt,;« vue comme un vecteur d’attractivité et de développement économique majeur de notre territoire. Aujourd’hui 200.000 foyers et entreprises sont raccordés ».

Cybersécuriser le territoire

Et d’ajouter, l’ambition du Département de «cybersécuriser le territoire, notamment les plus petites structures qui sont les moins armées face aux diverses attaques ». Il s’agira également ; « de développer des usages plus écoresponsables, des services publics à haute valeur ajoutée ».
Enfin, « une nouvelle ambition se concrétise déjà pour la médiation numérique; en consolidant le réseau de 100 lieux existants par le déploiement de 45 Conseillers numériques France Service. Et enfin une nouvelle ambition pour équiper, former, orienter notre jeunesse vers un avenir porteur d’emplois grâce au collège numérique ».

Des arrêtés très attendus

Cette dernière édition a été l’occasion pour le gouvernement d’officialiser plusieurs annonces. Ainsi, le Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, est revenu sur « l’arrêté Enedis ». Les opérateurs d’infrastructure fibre pourront plus facilement accéder aux poteaux électriques avec une simple déclaration. Cédric O a également détaillé une première esquisse du futur service universel (SU); ainsi que le développement attendu des « territoires intelligents ».

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles