A Rennes, InOut explore de nouvelles mobilités

Fort de la réussite de la première édition, la Métropole de Rennes a décidé de retenter l’aventure d’In Out. Du 28 au 31 mars 2019, la capitale bretonne se transforme donc à nouveau en carrefour de réflexions et d’expérimentations des nouvelles solutions de mobilités. Particularité de cette année, Bertrand Piccard est le parrain de la manifestation. Avec son projet Solar Impulse, le célèbre explorateur a réussi ce qui semblait impossible…

…parcourir 40 000 km à travers le monde en avion à énergie solaire sans utiliser une goutte de carburant. Le défi a été réussi par l’équipe de Bertrand Piccard en 2016. Depuis, il s’est lancé dans un autre challenge ; labelliser 1000 solutions environnementales économiquement rentables et immédiatement applicables. C’est donc un parrain à la hauteur des enjeux de mobilité pour le festival InOut 2019.

« Des technologies existent déjà »

L’explorateur rappelle sans cesse en effet, à qui veut bien l’entendre que « des technologies existent déjà pour assurer une mobilité plus propre et efficiente; pour garantir notre liberté de mouvement tout en étant beaucoup plus respectueux de l’environnement. Encore faut-il les mettre en œuvre ».

« Devenir un territoire démonstrateur »

Les mettre en œuvre justement, c’est le souhait du Président de Rennes Métropole Emmanuel Couet. Pour lui, en effet « La Métropole a vocation à devenir un territoire démonstrateur des mobilités intelligentes, qui réussit ses transitions, numérique, énergétique et écologique. Un territoire capable de saisir toutes les opportunités pour enclencher la révolution des usages : innover aujourd’hui pour ne pas contraindre demain !». L’an dernier, près de 900 professionnels avaient fait le déplacement pour la partie « In » et 20 000 habitants avaient pu profiter des nombreuses animations du « Out ».

Un « In » tourné vers l’international

Cette 2ème édition sera également l’occasion d’inviter des experts internationaux. Ainsi Henriette Cornet, spécialiste des transports publics autonomes basée à Singapour; Patricia Mokhtarian, experte des comportements de déplacement à Georgia Tech et Khadija Jallouli, co-fondatrice de la start-up tunisienne HawKar qui développe un véhicule intelligent adapté aux personnes à mobilité réduite; seront par exemple présents.
De plus, l’édition 2019 sera également l’occasion de donner un coup de projecteur sur les projets mobilité « menés entre start-up et grands groupes depuis le lancement en mars 2017 d’un appel à expérimentations permanent ».

Un « Out » très familial

Ce week-end, InOut installera aussi son village des mobilités sur l’Esplanade Général de Gaulle. Elle se transformera en effet en une sorte de vaste terrain de jeu aux allures de laboratoire à ciel ouvert. L’idée est d’y réunir « à la manière d’une exposition universelle », tout le meilleur des innovations et des solutions de mobilités.

Un partenariat stratégique

Pour la réalisation de cette manifestation, la Métropole peut aussi compter sur un partenaire stratégique mené avec la Région Bretagne. En plus d’apporter un soutien à l’organisation de la manifestation, elle accompagnera aussi la réalisation concrète de plusieurs expérimentations qui pour certaines seront finalisées dès 2019.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles