11ème Etats Généraux des RIPs, un programme pour penser l’avenir

 

Depuis 2011, Élus, professionnels du secteur des télécoms et des infrastructures réseaux se retrouvent chaque année à Deauville pour les Etats Généraux des RIPs. Pour cette nouvelle édition qui se déroule ce mardi 29 mars, le programme va nous permettre de nous pencher sur l’avenir immédiat de nos réseaux. En effet, comme l’explique les organisateurs ; « ces réseaux qui durent, ce sont des réseaux robustes, bien posés, maintenus et évolutifs ». Et de poursuivre ; « Infrastructure essentielle au pays, les réseaux THD doivent faire l’objet d’une attention toute particulière, à long et très long terme… »

France pionnière du THD

On ne le dit pas assez. En 2025, la France sera le pays le mieux connecté d’Europe. Alors que le Programme France Très Haut Débit entre dans sa dernière phase, rappelons que ce chantier du siècle a nécessité plus de 20 milliards d’euros d’investissement mais aussi la construction d’un partenariat public-privé inédit à cette échelle. C’est pourquoi, comme le souligne Sébastien Côte, Commissaire général des États Généraux des RIP, avec ce souci d’équité territorial, c’est « un french model qui se dessine ».

Penser l’après, gérer le présent…

Mais si une chose est d’aller vite, autre chose est d’être capable de maintenir notre réseau dans la durée. Rappelons ainsi à titre de comparaison que le réseau téléphonique cuivre a fêté en 2020 ses cinquante ans. C’est fort de ces réflexions que les organisateurs des Etats Généraux des RIPs ont décidé de mettre au cœur de cette nouvelle édition la question de la résilience. En effet, « un investissement pareil doit tenir dans le temps, les réseaux doivent être robustes, évolutifs, toujours plus performants, etc ».

Et de s’interroger ; « Comment assurer une maintenance à long terme de ce qui peut être considéré aujourd’hui comme un « actif » national partagé par les territoires ? ». L’intérêt de cette journée est donc pour la filière de partager les fruits de ses réflexions. Car celle-ci « a des propositions, et aussi des attentes (…); la projection dans l’avenir ne doit pas occulter des difficultés encore saillantes dans le cadre des déploiements. Autrement dit ; « Penser l’après tout en gérant le présent »

Vers une France locomotive à l’échelle européenne ?

Dès 10h30 débutera la première séquence de cette journée consacrée au Très Haut Débit et plus précisément au RIP avec une mise en perspective ; « Quelle France du THD en Europe ? ». Pour ouvrir et nourrir ces débats, interviendront tour à tour Vincent GARNIER, Directeur général du FTTH Council ; Olivier COROLLEUR, directeur général adjoint et directeur « Fibre, infrastructures et territoires » de l’Arcep ; Christophe OUTIER, Directeur du Développement et des affaires externes de Nordnet ; Hervé RASCLARD, Directeur général d’infranum et Julie BARENTON-GUILLAS, Vice-présidente en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et du Numérique, Région Normandie

« Fibre et raccordement, préparer l’avenir »

La deuxième séquence est intitulée « Fibre et raccordement, préparer l’avenir ». Pour ce temps fort, Interviendront tour à tour par exemple Olivier COLIN, Conseiller spécial THD auprès du Président du Conseil départemental du Calvados ; Jean-Germain BRETON, Président d’Orange Concessions ou encore Marc LEBLANC, Directeur Commercial Europe du Sud Solutions Télécom de Prysmian et Président d’Objectif Fibre.

Un message « vital » aux candidats

Pour conclure cette matinée, une 3ème séquence s’attaquera plus précisément sur la durabilité des réseaux. Sébastien Côte échangera avec Philippe LE GRAND, Président d’Infranum et avec Gaël SÉRANDOUR, Responsable des investissements Secteur des Infrastructures numériques, Banque des Territoires. Année électorale oblige, Infranum profitera de l’occasion pour adresser son message et ses attentes aux candidats à l’élection présidentielle en rappelant que ;« Les infrastructures numériques sont d’une importance vitale ». Concrètement, la filière devrait proposer « d’attribuer aux infrastructures numériques le rang d’infrastructures d’importance vitale, au même titre que les transports, les réseaux et installations énergétique ou d’eau. Il s’agit d’ouvrir pendant prochain quinquennat le travail qui mènera à une péréquation efficace permettant à la France de maintenir et développer ses réseaux et ses services numériques, désormais vitaux pour son développement, sa défense et sa souveraineté ».

« Les défis de la décennie »

Continuons cette découverte du programme avec les 2 temps forts de l’après-midi. Dès 14hh30, Antoine DARODES, Directeur du département Investissements Transition Numérique de la Banque des Territoires détaillera ; « Les défis de la décennie ». Et dès 15h, il sera question de la montée en puissance « des territoires intelligents ». Car comme le rappelle les organisateurs ; « les réseaux sont destinés à devenir les supports d’une nouvelle économie nationale ». Autrement-dit ; « le retour sur investissement du Programme France Très haut débit passe obligatoirement par une appropriation massive des réseaux par les territoires et les entreprises ».

Comment favoriser le développement de services utiles, citoyens et sources de richesse ?

« Comment structurer désormais les stratégies locales et favoriser le développement de services utiles, citoyens et sources de richesse ? Les enjeux sont de plus en plus clairs, et les opérateurs forces de proposition ! » ; C’est donc à cette question que répondront Cyril LUNEAU, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales d’Orange et Emmanuel PASSILLY, Responsable d’Investissements « Villes et territoires Intelligents », Groupe Caisse des Dépôts. Interviendront également Bertrand BLAISE, Président de la commission Smart d’Infranum, Directeur Développement Commercial Smart Solutions & Grands Projets Directeur Marketing & So’Lab ; Alain KOMLY, Directeur des Relations avec les Collectivités de TDF ; Brice MESSIER, Directeur général de Covage et Marc BOURHIS, Vice-Président de l’Association des Directeurs Généraux des Communautés de France.

Pour accéder au programme des 11ème Etats Généraux des RIPs, cliquez ici

 

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles