Un nouveau trimestre record pour la French Tech

Les années se suivent et se ressemblent pour la French Tech. 2,3 milliards d’euros de levées de fonds en 2017, 3,6 en 2018. Un nouveau record vient de tomber pour le premier trimestre 2019. Avec 1,1 milliard de dollars de financements, c’est en effet sa meilleure performance tous trimestres confondus. Mais ces résultats confirment surtout des tendances de fond…

L’effet Doctolib ?

… En effet, ces très bons résultats sont portés principalement par 7 principaux tours de table avec pour chacun, des montants dépassant les 50 millions de dollars. L’exemple le plus parlant est bien entendu Doctolib et ses 150 millions d’euros levés à lui tout seul.

Mais moins de gagnants…

Lorsque l’on regarde le nombre d’opérations en revanche, les résultats chutent, avec 178 deals contre 187 au dernier trimestre 2018. A l’inverse, d’autres pays comme le Royaume-Uni par exemple atteignent régulièrement les 300 deals trimestriels  (et 5,6 milliards de dollars pour ce seul trimestre).

La fin des très petites levées ?

Ces chiffres confirment donc les tendances de l’an dernier. Déjà, les investisseurs semblaient vouloir se concentrer sur les start up jugées matures. Ainsi en 2018 par exemple, le nombre d’opérations entre 20 et 50 millions d’euros a quasiment doublé. Parallèlement, les « très petites levées », inférieures à 1 millions d’euros, ont baissé. Elles représentaient un tiers des opérations il y a deux ans, versus 24% aujourd’hui. A moyen terme, cette tendance peut donc être un frein à l’émergence de nouveaux acteurs.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles