[Interview] A Niort, l’innovation accélère

Direction aujourd’hui le Département des Deux-Sèvres pour découvrir un équipement unique en son genre, l’incubateur de start-up Niort Tech. Lancé en 2018, par Niort Agglo, celui-ci a déposé ses bagages en plein cœur de ville, sur l’avenue Bujault qui borde la célèbre place de la Brèche. Pour en savoir davantage, nous avons pu poser quelques questions à Jérôme Baloge, Maire de Niort et Président de Niort Agglo.

Près d’1 français sur 2

C’est à Niort que l’on trouve aujourd’hui les grandes entreprises d’assurance. En effet, comme nous le rappelle Jérôme Baloge, Maire de Niort et Président de Niort Agglo ; « près d’un Français sur deux est assuré dans une mutuelle niortaise ». C’est pourquoi ; « L’enjeu de l’innovation autour de l’assurance et des emplois territorialisés à Niort est un enjeu fondamental.  Ainsi, avec l’ensemble des mutuelles, nous avons créer l’incubateur, qui est en réalité un accélérateur French AssurTech ».

Un peu d’Histoire

« Faire d’une crise, une richesse ». L’expression peut paraître un peu « tarte à la crème » ; et pourtant, c’est bien d’une crise économique locale à la fin du XIXème siècle, que Niort doit aujourd’hui son surnom de « Cité de l’assurance ». En effet, il y a près de 150 ans,le phylloxera, ce puceron ravageur de la vigne, contraint les Deux-Sèvriens à se reconvertir, donnant naissances à des coopératives laitières dans le sud du département. C’est de ce modèle de mutualité agricole que naissent au XXème siècle à Niort les mutuelles d’assurances.

Des jeunes pépites branchées IA

Lancé en 2018, par Niort Agglo et par cinq acteurs économiques du secteur de l’assurance, l’incubateur a accueillie depuis sa création une trentaine de start up de l’Assuretech. Certaines à l’instar d’Akur8, fondée il y a 3 ans par Guillaume Beraud-Sudreau et Samuel Falmagne se sont déjà fait « remarquée » au niveau international. Cette dernière a en effet levé en juin ; 30 millions d’euros pour développer sa solution de tarification des assurances pour les risques IARD (NDLR ; incendie, accidents et risques divers) et de santé grâce à l’IA.

11 nouvelles start-up

Cette année, onze nouvelles start-up ont intégré le dispositif. Elles sont toutes focalisées sur des problématiques propres à ce domaine. Ainsi, concrètement cinq propose des gestionnaires augmentés ; on trouve par exemple TeamBrain sur le selfcare ou encore Dialonce et Viibe sur l’optimisation de l’usage des canaux audio et vidéo. AmIA, Bdeo et Bifröst développent de leur côté des solutions de gestion de sinistres. Autre exemple Ernesti, spécialisée sur le sujet des aidants familiaux y accélère le déploiement d’une plateforme de services en santé. Bref, c’est un domaine qui a de l’avenir…

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles