Simple comme aller en Centre Ville

Qui dit Centre ville, dit transports et stationnement, deux domaines dans lesquels les choix politiques sont souvent dénigrés. Les collectivités territoriales réorganisent le stationnement en développant des moyens de transports alternatifs, comme l’auto partage et les vélos en libre service, ou en facilitant l’activité logistique urbaine, à savoir les livraisons et les déplacements personnels et professionnels.

Aujourd’hui, la grande question est l’inter modalité ou comment combiner les différents moyens de transport pour faciliter les déplacements, fluidifier la circulation dans la ville et entre les villes. Et pour gagner du temps, réduire son impact environnemental et son stress, la réponse est numérique et revêt différentes formes.

Aller et venir comme bon nous semble

SimplicIM Lorraine est un système d’information multimodale, sur les transports, permettant d’optimiser ses trajets. Les automobilistes peuvent interroger le site sur la meilleure manière de relier un point à un autre, il les renseigne alors sur la distance parcourue, l’estimation de durée du trajet, la consommation de carburant, l’émission de CO2 et donne l’alerte sur les travaux, accidents et autres mauvaises surprises susceptibles de perturber le voyage. Pour ceux qui n’ont pas de voiture, le site propose de combiner différents modes de transport en commun pour optimiser le trajet. Là aussi les perturbations éventuelles sont signalées. Simplification toujours, vous pouvez créer un espace personnel afin de retrouver facilement vos itinéraires favoris.

Né de la volonté commune des autorités organisatrice de transports de la région Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, le site est soutenu financièrement par l’Etat dans le cadre du Contrat de Projet Etat – Région Lorraine 2007-2013, ainsi que par l’Union Européenne, à travers le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Mobile dans la ville

Fluidifier la circulation en ville peut encourager les automobilistes à revenir vers les centres, quand ils en ont envie.

Nancy a été une des premières villes de France à s’équiper d’un système de régulation du trafic, mais il lui aura fallu deux ans pour basculer progressivement au tout numérique. Aujourd’hui, le PC circulation est un mur d’images haute résolution qui permet de visualiser simultanément jusqu’à 56 flux de caméras HD, surveillant des dizaines de carrefours (des masques automatiques protègent la vie privée des riverains). Les liaisons à haute vitesse, via de la fibre optique, permettent une grande réactivité de la part des agents du PC qui peuvent intervenir sur les cycles des feux, en cas de difficulté, voire même recourir à la police municipale lorsqu’il est nécessaire de dégager des camions gênants ou des véhicules en double-file. A Nancy, depuis que l’on dispose d’une gestion du trafic en temps réel, la ville respire.

Fais moi une place

La difficulté à trouver une place de stationnement en centre ville est considérée comme une des principales causes de la migration des consommateurs vers les zones périphériques, là où des parkings immenses les attendent. Mais le numérique propose aujourd’hui de nouvelles solutions comme des applis permettant de trouver une place, les tableaux d’affichage numérique ou encore la gestion des places grâce à des capteurs. De petites révolutions qui pourraient bien ramener les consommateurs vers leurs petits commerçants.

C’est le cas à Saint-Amand-Montrond où l’on expérimente, depuis quelques mois, 25 places de parking, dotées de capteurs, pour faciliter la circulation autour des commerces. C’est une première en France et c’est plutôt bien pensé. Placés à des endroits stratégiques, comme par exemple, devant certains commerces, devant l’Hôtel de ville ou encore Place du Marché, les capteurs envoient un signal à la police municipale dans le cas d’un stationnement de véhicule dépassant les trente minutes. Cet investissement, de près de 10000 € vise à limiter l’effet “voitures ventouses”. Pour Thierry Vinçon, maire de St-Amand-Montrond, l’idée n’est pas de verbaliser systématiquement mais bien de “rappeler gentiment à l’ordre” et de répondre ainsi à l’agacement des habitants devant la difficulté de se garer temporairement, à certains endroits de la ville.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles