[Brève] InfraNum encourage les collectivités à gouverner leurs données

Alors que plusieurs métropoles dans le monde, à l’instar de Boston, Amsterdam ou encore Barcelone sont mobilisées dans une stratégie de gouvernance de leurs données, les collectivités françaises emboitent le pas timidement. Le  19 juin dernier, Nantes Métropole a ainsi adopté sa propre « charte métropolitaine de la donnée », une première en France. Dans un communiqué, InfraNum encourage les collectivités à se lancer dans la même trajectoire …

…InfraNum a salué dans un communiqué l’initiative des élus de Nantes Métropole.  Cette « charte métropolitaine de la donnée » a en effet était signée par pas moins de 43 acteurs publics, privés ou associatifs.  Pour  Schéhérazade Abboub, Présidente du groupe de travail « Gouvernance de la donnée et plateformes » d’InfraNum qui a accompagné Nantes Métropole dans ce projet, il s’agit d’un véritable « pacte de confiance avec les acteurs historiques de la ville mais également avec les nouveaux acteurs de l’espace public comme Waze, Uber ou Airbnb. En introduisant cette notion nouvelle de « données d’intérêt métropolitain », la collectivité tente de créer les conditions d’un accès à toutes les données de l’espace public, qu’elles soient produites par des acteurs publics ou privés ».

Cette charte métropolitaine institue 4 engagements forts : « Garantir la souveraineté sur les données du service public », « protéger les données personnelles des citoyens », « garantir la transparence » et « favoriser de nouveaux usages ». Elle décline également 13 grands principes « régissant les usages des données sur son territoire ».

InfraNum invite toutes les collectivités françaises à mettre en place dès maintenant « une stratégie de gouvernance de leurs données issues des services de la ville (eau, éclairage, déchets, etc.) ».

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles