[Soutien aux commerces] La Région Occitanie lance sa plateforme numérique #DansMaZone

Lancée début novembre par la Région Occitanie, la plateforme #DansMaZone répertorie déjà plus de 1200 commerçants. Plus de 2000 références confectionnées ou manufacturées localement sont ainsi accessible en quelques clics.

Accompagner les petits entrepreneurs

Comme lors du premier confinement, les collectivités locales sont au rendez-vous et cherchent à innover pour défendre au mieux les petits commerces malgré les règles contraignantes du confinement. Ainsi, depuis le début du mois, nombreuses sont celles qui développent des plateformes numériques pour accompagner la présence sur le web des petites boutiques aujourd’hui fermées.

Un nom déjà bien connu

L’an dernier déjà, la Région Occitanie avait lancé une campagne de communication baptisée #DansMaZone, en référence bien évidemment au géant du e-commerce. A cette époque, pas si lointaine au demeurant, il n’y a avait pas de confinement ou de protocole sanitaire. Les élus souhaitaient alors soutenir les acteurs locaux impactés par la crise des gilets jaunes.

Les petits commerçants répondent présent

Ce nom a été repris pour la vitrine numérique mise en ligne le 12 novembre dernier. Déjà plus de 1200 artisans et commerçants ont fait le choix de s’inscrire. Grâce à différentes rubriques allant de « artisanat d’at » à «  jouet » en passant par « maison-déco» ou encore « livre », quelques clics suffisent pour trouver.

Tenter de sauve Noël

Alors que la pression est de plus en plus forte sur le gouvernement pour rouvrir les commerces qualifiés de « non-essentiels » avant les préparatifs de Noël, cette initiative doit permettre aux entrepreneurs locaux de gagner en visibilité.

Vers la création d’un fonds de soutien à partir de l’épargne régionale ?

Parallèlement, la création d’un fonds de soutien à partir de l’épargne régionale serait à l’étude. Dans un article récent de nos confrères de Midi Libre,  la Présidente de Région Carole Delga déclare réfléchir en effet en ce moment à cette idée : « ce serait un investissement sur lequel vous auriez des parts. Vous voulez investir dans une entreprise régionale qui crée des masques en Occitanie ou une entreprise qui fabrique un électrolyseur fabriqué à partir d’électricité à l’hydrogène… Je suis convaincue que les Français ont envie de donner un sens à leur épargne qui permettrait de partager une histoire. »

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles