Tour de France : une 7ème étape sur les routes du Cher et la Nièvre

Après l’étape d’hier à la découverte des châteaux de la Loire façon carte postale, celle d’aujourd’hui s’annonce beaucoup plus ardue. Poursuivons en effet notre Tour de France des Petites Villes de demain dans le Cher et la Nièvre. Ces deux départements ont respectivement 17 et 19 collectivités lauréates. Focus aujourd’hui sur 4 d’entre elles, également étapes du tour ; Baugy, Mehun-sur-Yèvre, Château-Chinon et  Saint-Benin-d’Azy.

Une étape historique du Tour de France

Grosse journée donc pour le peloton aujourd’hui sur le Tour de France avec une étape historique au programme. En effet, l’itinéraire prévu ce vendredi entre Vierzon et Le Creusot est la plus longue proposée depuis 21 ans, avec 249,1 kilomètres au programme et un parcours qui tranche avec les trois dernières étapes en ligne, en particulier dans les 100 derniers kilomètres. Mais ce record de kilomètres à parcourir ne doit pas nous empêcher de faire quelques arrêts, à commencer par Baugy.

Baugy à la pointe

Car Baugy a beau être une commune rurale et n’avoir « que » 1700 habitants, question « smart territoire » elle est sans doute plus en avance que beaucoup d’autres. C’est même une référence en ce qui concerne l’éclairage public innovant et de la vidéoprotection. Comment expliquer cette avance ? Elle bénéficie d’un véritable contrat sur mesure proposé par Engie Solutions, qui en a fait sa vitrine nationale. Ainsi, sur la place centrale, on peut facilement profiter du wifi public disponible grâce à l’installation de mâts multifonction. Et petit service complémentaire, ces derniers proposent également des bornes de rechargement des téléphones.

Autre solution, la commune a fait le choix de sécuriser les déplacements des enfants aux abords des écoles. Ainsi, l’intensité de spots lumineux qui signalent les passages piétons varie selon la présence de piéton. De même, les caméras intelligentes aux abords de la piscine et des points d’apports volontaires sont reliées à un système d’alerte relié aux smartphones.

Ce 1er arrêt aurait mérité d’être plus long mais malheureusement, si nous voulons rattraper le peloton, il nous faut vite remonter sur nos vélos…

 A Mehun-sur-Yèvre, le financement participatif pour faire connaître le savoir-faire français

Et c’est aux portes de Mehun-sur-Yèvre que justement, nous recollons à l’arrière du peloton. Cela tombe plutôt bien du reste puisqu’il s’agit là encore d’une ville lauréate du programme nationale Petites Villes de Demain.

Dans cette commune de 6600 habitants, on entretien un savoir-faire reconnu dans le monde entier et on utilise le numérique pour le faire connaître et le défendre. C’est en effet au XIXème siècle que la cité a vu l’installation de manufactures de porcelaines. Malgré un déclin de cette industrie au cours du siècle passé, Pillivuyt continue de transmettre les gestes ancestraux.

L’an dernier, la société a eu l’idée de lancer une démarche de financement participatif via la plateforme KissKissBankBank. Plus qu’un besoin en capital, l’idée était plutôt de créer de l’engagement et de voir si leur projet suscitait de l’intérêt.  En quoi consiste-t-il justement ? L’idée de partager les savoir-faire en créant « un parcours de visite sécurisé au cœur des ateliers de production avec une signalétique spécifique. Le public pourra échanger avec les maîtres-porcelainiers en activité afin de s’immerger dans le savoir-faire et l’authenticité de cette manufacture. De plus, une scénographie intégrée aux anciens outils de production comme l’ancien four est également à l’étude

. Le résultat dépasse les espérances puisque ce projet a même été sélectionné avec 9 autres campagnes de financement par Tourisme & Territoires du Cher. Leur point commun ? Contribuer au dynamisme « du Cher et de Berry Province, d’incontournables territoires à (Re)découvrir ! ».

A Château-Chinon, une balade numérique « Sur les pas de François Mitterrand »

Avec une moyenne de plus de 40km/h, difficile de parler de balade durant ce Tour de France. Pour autant c’est bien de cela qu’il s’agit pour cette nouvelle ville étape grâce à un dispositif numérique qui permet de mieux connaître la vie de l’ancien Président.

Prenant la parole devant le Congrès des Maires de France en novembre 1994, François Mitterand expliquait ; « J’ai été vingt-deux ans Maire d’une petite commune, mon cher Château-Chinon. C’est vous dire que je me trouve parmi vous assez à l’aise, peut-être impressionné par cette vaste assemblée, par tout ce qu’elle représente : et je le suis « . Cette intervention témoigne à elle seule du lien très fort, celui de l’engagement local entre Château-Chinon et l’ancien Président.
Grâce à l’application « Sur les pas de François Mitterrand », il est possible découvrir l’histoire de la ville  à travers une série de vidéos. Celle-ci est téléchargeable directement sur votre smartphone ou sur les tablettes délivrées à l’Office de tourisme.

Un « Collège numérique et innovation pédagogique » à Saint-Benin-d’Azy

Dernière étape de cette nouvelle journée avec un passage obligé par Saint-Benin-d’Azy. Pourquoi « obligé » me demanderez-vous peut-être ? Et bien tout simplement parce que l’on trouve dans cette commune de 1300 habitants, on trouve le collège Les Amognes. Celui-ci, grâce à l’engagement de l’équipe enseignante et aux élus locaux a su saisir lors du précédent quinquennat, l’opportunité offerte par l’appel à projets « Collèges numériques et innovation pédagogique ». Au niveau national,  le comité de pilotage du Programme d’Investissements d’Avenir Innovation numérique pour l’excellence avait retenu en 20015 les dossiers de seulement 738 collèges et ceux de 225 écoles associées, représentant plus de 80 000 élèves et 11 000 enseignants.

Trois critères ont été jugés fondamentaux dans le choix de ce collège. Tout d’abord, la pertinence des projets pédagogiques et éducatifs proposés par les établissements. De même, la qualité de la stratégie commune mise en place par l’État et le département a été remarquée. Enfin,  la capacité d’essaimage sur tout le territoire avec le collège en tête de pont d’un écosystème numérique, était nécessaire.
A noter que parmi les 37 établissements scolaires de l’académie de Dijon engagés dans ces projets numériques. 27 étaient dans la Nièvre, 6 en Saône-et-Loire et 4 dans l’Yonne.

Allez, on repart sur les routes de notre Tour de France… il ne nous reste plus que 113,4 kilomètres à parcourir avant de franchir la ligne d’arrivée ce soir au Creusot !

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles