Cybersécurité, l’un des « 12 travaux d’Hercule » du département du Rhône

Le département du Rhône s’est doté en septembre 2022 d’un « plan de transformation numérique». Ce document se compose de 12 points qui répondent tous à la volonté de « favoriser la proximité aux usagers par le numérique, équiper et former les agents, et renforcer son système de cybersécurité ». Pour en savoir plus sur ce dernier aspect, nous avons pu poser quelques questions à Daniel Valéro, Maire de Genas et Vice-Président du Conseil Départemental du Rhône en charge des collèges et de la transformation numérique.

Un département pionnier

L’engagement du Rhône dans le numérique n’est pas récent. D’aucuns se souviennent en effet surement qu’avec le dispositif « Rhône+Notaires », le Conseil Départemental est même plutôt pionnier dans le domaine. Mais loin de vouloir se reposer sur ses acquis, la collectivité reste à l’affût non seulement des dernières innovations et mais aussi des évolutions avec la cybersécurité.

Des attaques en forte hausse

Et comme nous l’explique justement Daniel Valéro, l’engagement du département dans le domaine de la cyberdéfense vient d’abord d’un constat. Les élus ont vu en effet autour d’eux que les cyber attaques se sont multipliées ces dernières années, à l’instar de l’hôpital de Villefranche. Le système informatique de l’établissement a subi en février 2021 une vaste attaque au « rançongiciel ». Concrètement, des interventions chirurgicales ont dû être déprogrammées.

Prévenir plutôt que guérir

Et le Vice-Président du département du Rhône de préciser : « Parallèlement, avec le Président Christophe Guilloteau, nous sommes allés à Nice, afin d’assister au Congrès National des départements de France. La cybersécurité était un des temps forts de cet événement avec notamment une présentation spécifique. Certains départements ont détaillé les conséquences très concrètes et les difficultés rencontrées après les attaques qu’ils avaient subi. Nous sommes rentrés avec la conviction que face aux cyber-attaques, il fallait mieux prévenir que guérir. La question n’était plus de savoir si nos services allaient être attaqués mais plutôt de savoir quand ! »

12 travaux d’Hercule

Ainsi, la cybersécurité fait partie du plan de transformation numérique voté en septembre 2022. Cette feuille de route, surnommée par l’élu, « les 12 travaux d’Hercule du département » se compose donc de 12 points. On y trouve aussi par exemple la volonté de se doter d’une « gouvernance de la data pour une meilleure valorisation des données », ou encore le développement de « services digitalisés d’usage facile pour les citoyens, les maires, les associations, les partenaires du Département ». D’ici à 2027, ce sont près de 32 millions d’euros qui seront dédiés à cette politique.

Le Département choisit Orange Cyberdéfense

À l’occasion du dernier SMCL,le Rhône a décidé de travailler avec Orange Cyberdéfense. Ce contrat va permettre de protéger plus spécifiquement ses 33 collèges ainsi que pour les 2 nouveaux en construction. Concrètement, les experts d’Orange vont par exemple remplacer les antivirus par des systèmes dit « EDR » pour « Endpoint Detection & Response ». Ces derniers permettent de déporter directement chez Orange la surveillance des logs et de détecter ainsi plus rapidement les anomalies. Autre exemple, une solution d’authentification va renforcer et sécuriser les connexions. 28 000 jeunes collégiens et 1800 agents du Département sont concernés.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles