ANSSI : Un manifeste pour les 10 prochaines années

En juin dernier, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) fêtait ses 10 ans. Entourée au Ground Control, à Paris, de l’ensemble de l’écosystème du numérique, l’ANSSI avait annoncé de nouvelles orientations stratégiques pour la décennie à venir. Ces dernières sont aujourd’hui disponibles…

Imaginer les contours de l’ANSSI de demain

C’est à l’occasion de la cérémonie des vœux de l’agence, au Cirque Bormann-Moreno, le 21 janvier que Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI, a présenté la démarche ANSSI10+ ainsi que son manifeste pour les 10 prochaines années. Objectif ? Esquisser les contours de l’ANSSI de demain, imaginée comme « davantage ouverte et tournée vers l’innovation pour faire face aux menaces et aux usages nouveaux ».

Une démarche de co-construction

Cette démarche innovante est le fruit d’une réflexion menée en interne et à l’externe. En effet, elle a laissé place à la co-construction grâce notamment à deux sessions ouvertes à des contributeurs extérieurs, l’idée étant d’inviter « ces derniers à réfléchir sur des cas d’usage pour la valorisation de données techniques et opérationnelles, et à se projeter dans l’avenir pour bâtir un imaginaire mobilisateur ».

Comment s’enrichir de visions différentes ?

Comme l’a relevé Guillaume Poupard à l’occasion des vœux, « les premiers résultats de la démarche ANSSI10+ démontrent l’intérêt pour l’agence de mieux tirer parti de l’écosystème qui l’entoure. De manière plus large, les enjeux de confiance et de sécurité numériques nécessitent désormais un effort collectif alliant les acteurs publics et privés qui sont parties prenantes de l’écosystème français du numérique. En tant qu’autorité nationale référente, l’ANSSI doit s’enrichir de visions différentes et trouver de nouveaux relais et effets démultiplicateurs ».

La France doit rester souveraine

Pour Claire Landais, secrétaire générale de la défense et de la sécurité nationale, « c’est par des efforts collectifs que notre nation parviendra à rester souveraine dans l’espace numérique. L’ANSSI a la capacité d’animer cette équipe de France cyber en s’imposant comme une acteur régalien capable à la fois de travailler sur des dossiers marqués par le sceau du secret tout en réussissant à s’ouvrir de plus en plus à de nouveaux partenaires ».

Le manifeste est à retrouver en cliquant ici

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles