[Edito] Sport et Numérique : un tandem gagnant pour les collectivités ?

Si l’on devait demander à nos concitoyens de nommer à brûle-pourpoint différents services publics, il n’est pas évident que le sport soit cité spontanément. Pourtant, permettre la pratique des sports, qu’ils soient individuels ou collectifs, fait bel et bien parti en France des actions relevant des politiques publiques de droit commun…

…La traduction concrète de cette vision française a été la construction dans les dernières décennies, d’un nombre important d’infrastructures sportives. Parallèlement, le sport est perçu depuis longtemps comme un levier d’actions des contrats de ville, répondant aux enjeux de cohésion sociale. Ainsi, la convention interministérielle du 4 avril 2013 fixe par exemple un objectif de réduction des inégalités d’accès à la pratique sportive. Des mesures sont ainsi prises pour développer l’accès aux équipements sportifs mais aussi pour favoriser une offre d’activités physiques et sportives diversifiée.

Stade, gymnase, dojo, terrain, skate park ou encore piscine… Les collectivités locales sont aujourd’hui propriétaires de 85 % du parc sportif. Alors qu’environ quatre équipements sur dix ont été construits au début des années 80 et que de nouvelles pratiques voient le jour, de vraies problématiques se posent pour les élus. Faut-il construire de nouvelles infrastructures ou rénover son patrimoine ? Comment moderniser ces équipements ? Comment prendre en compte les nouveaux usages et pratiques parfois connectés ? Doit-on soutenir l’émergence de nouvelles disciplines à l’instar par exemple de l’e-sport ou des compétitions de drones ? Voilà autant de questions parfois au cœur des débats dans nos collectivités.

Mais le sport est aussi un spectacle. C’est pourquoi certains territoires ont aussi décidé, grâce à des stades connectés, de donner la possibilité, comme spectateur et supporter, de vivre les compétitions autrement grâce au numérique.
Pour tenter de répondre à toutes ces problématiques ou, plus modestement, au moins de mettre en avant les meilleures initiatives dans ce domaine, Paroles d’Elus consacrera ce mois de juillet au duo gagnant Sport et Numérique. Nous prendrons par exemple la direction de Marseille où le champion olympique de natation Yannick Agnel a fondé une académie e-sport. Puis, à Nevers, nous découvrirons de deux nouvelles pratiques développer par la collectivité, le drone aérien et le drone kart. Nous nous arrêterons également à Toulouse où l’on trouve le premier stade de rugby ultra connecté d’Europe.

Il sera aussi question des futurs Jeux Olympiques avec notamment le GIP Maximilien. Cette nouvelle plateforme de l’administration numérique d’Ile-de-France doit faciliter entre autre la commande publique des grands chantiers des JO.
Enfin, juillet étant aussi par tradition le mois du Tour de France, nous profiterons de chaque étape pour mettre en avant des initiatives numériques locales.
Bref, vous l’aurez compris, nous dresserons une fois de plus en juillet le portrait de territoires qui bougent…