Partagez cet article
Sommaire de l’article
    Open data

    [Data & Territoires] Une enquête pour valoriser les cas d’usages à fort impact

    L’Open data a-t-elle tenu ses promesses ? Elle est en tout cas devenue une réalité en France, avec  des dates qui resteront importantes à l’instar de la loi pour une République numérique, promulguée le 7 octobre 2016. Pour mieux identifier les cas d’usages de la donnée qui ont vu le jour ces dernières années, une grande enquête nationale vient d’être lancée. Explications.

    Un nombre important de données territoriales

    Pour OpenDataFrance et la Fédération Nationale des Collectivité Concédantes et Régies (FNCCR), à l’initiative de cette enquête, l’open data a permis depuis 10 ans « l’ouverture d’un nombre important de données territoriales disponibles à plusieurs échelles ». À tel point qu’il devient nécessaire aujourd’hui de rassembler « les cas d’usages de la donnée à fort impact ».

    Convaincues du potentiel de création de valeur

    Malgré de nombreux projets remarquables de plateformes et d’observatoires qui ont pu émergés, l’association et la fédération précisent que cette logique de l’offre est loin de croiser celle de l’usage et de l’appropriation massive et systématique de ces données. Pour autant, elles demeurent « convaincues du potentiel de transformation, de création de valeur et de nouveaux usages pour les territoires, ».

    Contribuer à leur passage à l’échelle

    Sur la page dédiée à ce questionnaire, on peut lire que cette démarche doit permettre de « documenter et (de) valoriser de nouveaux cas d’usages concrets pour contribuer à leur passage à l’échelle ». Il est aussi précisé que cette étude répond aux besoins croissants des acteurs publics et des opérateurs de données de mieux comprendre les usages permis à partir de ces ressources.

    Favoriser la diffusion et la reproductibilité

    Autre point et non des moindres, cette enquête vise aussi à favoriser la diffusion et la reproductibilité de services à impacts déployés au sein des territoires. En amont du questionnaire, sont également listés un certain nombre d’objectifs comme par exemple une meilleure compréhension « des gains d’efficience en matière d’action publique », de « la maîtrise des dépenses et de la gestion des ressources » ou encore « des bénéfices en terme de transparence et de vie démocratique ».

    Ouverte jusqu’au 15 mai 2023

    Toutes les collectivités qui aujourd’hui sont mobilisées sur ce sujet et exploitent des données sont invitées à répondre à ce questionnaire. Et si l’attention est portée bien évidemment sur les projets déployés ou en cours, il est aussi possible de partager son expérience sur des projets qui pour des raisons diverses ont dû être abandonnés. Grâce à cette enquête, ouverte jusqu’au 15 mai 2023, OpenDataFrance pourra nourrir un inventaire partagé et une publication dédiée aux réutilisations utiles des données au sein des territoires. Pour y participer, c’est par ici.