Médiation numérique : l’Isère recrute

La fracture numérique n’est pas derrière nous, bien au contraire. On estime en effet qu’environ 13 millions de Français ont des difficultés pour utiliser le numérique. Avec les longues semaines de confinements, ce phénomène n’était que plus visible. Pour y remédier, le département de l’Isère va recruter seize jeunes en service civique pendant six mois. Explications. 

Sur le terrain 4 jours par semaine

Le Département de l’Isère lance un appel à candidatures auprès des jeunes de 18 à 25 ans en service civique. A la clé, des missions de médiation numérique pendant six mois. Chaque service civique sera mobilisé dès septembre prochain, à raison de quatre jours par semaine ou 28 heures semaines et jusqu’au 26 février 2021. A noter qu’aucun niveau d’étude n’est exigé.

« Redonner le sourire à de nombreux usagers »

Alors que la date de candidature expirait vendredi dernier,  Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère, explique ainsi la démarche de la collectivité : « Pour les jeunes, utiliser un smartphone ou une tablette relève souvent de l’évidence. Mais une partie de la population connaît de grandes difficultés pour accéder aux droits en raison de la peur d’internet et des outils numériques  (…) ces jeunes en service civique vont redonner le sourire à de nombreux usagers ».

Une aide pour les démarches administratives

Lors de leurs permanences, les services civiques auront pour mission de « recevoir les usagers ne sachant pas utiliser PC, tablettes et smartphones ». Le département souhaite qu’une aide soit également apportée pour les demandes administratives ( Caf, CPAM, Pôle Emploi, etc.)

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles