L’AMRF mobilisée pour sauver les petits commerces

Il y a 10 jours, nous vous présentions sur Paroles d’Elus, l’initiative « tournée virtuelle » lancée par la plateforme de financement d’initiatives locales « Bouge Ton CoQ », en partenariat avec l’AMRF. Direction la Sarthe où des commerces ont ainsi été soutenus financièrement.

Défendre le petit commerce en zone rurale

Comme l’explique Dominique Dhumeaux, maire de Fercé-sur-Sarthe, et vice-président de l’Association des maires ruraux de France dans les colonnes de Ouest France : « À l’origine, le principe était de collecter des fonds auprès de partenaires, d’institutions et d’entreprises pour accompagner financièrement les projets des collectivités et des associations en milieu rural ».

Effort redoublé

L’arrivée la crise du coronavirus a décidé l’AMRF et Bouge ton coq à redoubler d’effort : «  nous nous sommes demandé comment appliquer le concept à la situation actuelle. Nous avons lancé une souscription nationale. Et depuis, une dizaine de commerces sarthois a été aidée par les fonds collectés. ».

Une Tournée virtuelle sans modération

Bouge Ton CoQ vous propose concrétement via une plateforme, d’offrir votre « tournée virtuelle » afin d’alimenter un fonds d’urgence pour les commerçants, les artisans et les petits producteurs de nos villages. Particularité de cette démarche, l’intégralité de votre don sera remis à l’Association des Maires Ruraux de France afin d’aider les cas les plus critiques.

Et… défiscalisée

Sur cette plateforme, on peut lire que « ce sont les maires qui alertent sur les besoins de leurs communes ». Chaque semaine et sur la demande exclusive de ces derniers, la plateforme  distribuera l’intégralité des dons « pour sauver ensemble des situations humaines plus que difficiles dans nos villages ». Par ailleurs, point non négligeable, c’est la première fois à notre connaissance qu’une tournée est « défiscalisable à hauteur de 66% dans les limites fixées par l’état ».

Une souscription nationale ludique

Pour l’AMRF, l’objectif était « de lancer une souscription nationale ludique, festive, responsable afin de contribuer au financement de certains besoins urgents avec le concours des maires, capables d’identifier les bénéficiaires ». Ainsi à Pirmil, c’est par exemple le restaurant Au vieux Tailleur, qui a pu être accompagné grâce à l’argent récolté. Celui-ci fait également office d’épicerie et de bar. Il est l’unique commerce du village.
Pour savoir comment déposer votre dossier, voici le lien : https://www.amrf.fr/aider-les-commerces/.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles