Sauv Life, l’application qui fait de vous un citoyen-sauveteur

Saviez-vous que chaque année, les arrêts cardiaque font beaucoup plus de victimes que les accidents de la route ? Les autorités estiment en effet à environ 50 000, le nombre de décès chaque année. Or, lorsqu’un accident cardiaque arrive, la rapidité d’intervention des premiers secours est primordiale. Pour améliorer celle-ci, une application permet aujourd’hui de mobiliser rapidement l’un des 170 000 citoyen-sauveteur de la communauté Sauv Life. Explications.

En France aujourd’hui, il faut 14 minutes au secours pour arriver sur site. Ce temps, relativement court, reste malheureusement trop important en cas de crise cardiaque. En effet, bénéficier d’un massage dans les 3 minutes qui suivent un arrêt cardiaque permet d’augmenter le taux de survie à 70 %. Ce pourcentage résume à lui seul l’enjeu de l’application.

Grâce à la géolocalisation, l’idée de Sauv Life est de pouvoir faire intervenir un « nouveau maillon dans la chaîne de survie », en la personne d’un citoyen-sauveteur. Car ce dispositif n’est pas qu’une application, c’est surtout une communauté de personnes, formées aux premiers secours et qui acceptent d’être sollicitées pour intervenir.

Très concrètement, en cas d’arrêts cardiaques, les secours vont engager les pompiers. Depuis la plateforme téléphonique, le SAMU peut savoir si un citoyen-sauveteur se trouve à proximité de la victime et lui envoie une notification. En cas réponse positive, l’application guide le citoyen-sauveteur vers la victime ou le défibrillateur de proximité. Elle permet également au Samu de l’accompagner par téléphone ou visioconférence.

A ce jour, déjà 34 départements ont rejoint le réseau. Plus d’informations en cliquant ici.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles