L’Europe au quotidien : 3 questions à Jérôme Baloge, Maire de Niort

« L’Europe au Quotidien » qu’est-ce-que c’est ? Les élus membres de l’Association Villes de France nous permettent, grâce à leur témoignage, de mieux comprendre le travail réalisé entre les collectivités et l’Union Européenne. Après Beauvais hier, direction Niort, dans le département des Deux-Sèvres. Jérôme Baloge, Maire de Niort et Président de la CA de Niort répond à nos questions.

Qu’apporte l’Europe à votre ville ?

L’Europe contribue au développement du territoire niortais en attribuant des fonds permettant de financer les projets sur des thématiques diverses de la Ville, de la Communauté d’Agglomération du Niortais et de l’ensemble des acteurs du territoire (Bailleurs sociaux, IIBSN, entreprises, Chambres Consulaires, agriculteurs…). Les dossiers proposés peuvent relever du fonctionnement ou de l’investissement d’équipements structurants. De plus, via des programmes ciblés de l’Union européenne, la Ville de Niort bénéficie d’aides indirectes pour promouvoir une alimentation plus saine dans les écoles.

En tant qu’élu local, quelles sont vos attentes vis-à-vis des institutions européennes ?

L’accessibilité aux dispositifs portés par les institutions doit être facilitée pour permettre aux villes moyennes de se porter candidates et ainsi bénéficier des fonds européens. La difficulté porte principalement sur le choix des critères qui restreignent les possibilités de sollicitation des appels à projets. D’autre part, les délais contraints peuvent empêcher la réponse des villes, en particulier du fait des échéances inhérentes au fonctionnement des collectivités et à leur capacité financière pour s’assurer des ressources pour financer les projets. L’opportunité d’une candidature s’avère, dans ce cas, difficile alors que les orientations des appels à projets peuvent être d’un réel intérêt pour la ville.

 Pourquoi faut-il sauver les fonds européens pour toutes les régions ?

Dans un contexte budgétaire difficile, il est essentiel de pouvoir s’appuyer sur un échelon élargi afin d’apporter la cohésion et la solidarité nécessaires entre les territoires. Les différences entre les régions peuvent ainsi stimuler les projets et l’innovation suivant des problématiques variées mais aussi fédérer les actions sur des enjeux mutuels. Limiter les fonds européens, aux seules régions en difficulté, ne permettrait pas de promouvoir l’attractivité globale. Les projets d’ampleur doivent pouvoir être menés sur des secteurs porteurs pour élever le niveau de performance sur l’ensemble du territoire français, voir européen.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles