Le Pass Numérique doit aider un million de personnes

Après une période d’expérimentation, le Pass Numérique va être prochainement déployé dans toute la France. L’objectif ? Inciter davantage les personnes qui en ont besoin, à se former au numérique mais pas seulement. Cette initiative permettra en effet de pérennisé les lieux d’inclusion. Explications.

Une annonce très attendue

C’est depuis les Pyrénées-Atlantiques que Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, a annoncé le 6 février, le déploiement du Pass Numérique dans toute la France. Pour accompagner cette montée en puissance, pas moins de 30 millions d’euros de financements publics seront apportés par l’État. Un des objectifs consistera à massifier davantage son déploiement par de nouveaux investissements privés dans les prochaines années.

13 millions de Français

Alors que « 13 millions de Français sont aujourd’hui éloignés du numérique », le ministre a voulu insister sur le fait que ces annonces « viennent conforter un dispositif vertueux, fruit d’une collaboration étroite entre les acteurs de terrains, les collectivités territoriales et l’État ».

Comment ça marche ?

Le Pass Numérique est inspiré du chèque Aptic. Ce dernier a été imaginé, testé et approuvé par la coopérative girondine Médias-Cité dès 2015. A l’instar de son prédécesseur, le nouveau dispositif national fonctionne comme un chèque cadeau traditionnel. Ainsi, en donnant de la valeur à ces formations, c’est toute l’organisation de l’inclusion qui entre dans un cercle vertueux. Coté bénéficiaires tout d’abord, la phase d’expérimentation a montré que les Pass augmente significativement le nombre de personnes formées. Parallèlement, ils permettent en quelques sortes d’identifier, de professionnaliser et d’améliorer le niveau des formations.

Pérenniser et professionnaliser les formations

De plus, il donne également la possibilité d’associer de grandes entreprises au financement de l’inclusion. En effet, des privés et des fondations pourront contribuer à son financement. Enfin, et ce n’est pas la moindre des qualités, cette innovation est une garantie de pérennité pour les structures de formations alors même qu’elle ne dépendait jusqu’à maintenant presque exclusivement de subventions locales.

L’inclusion, cheval de bataille de Cédric O

Et le Ministre de conclure : « Aujourd’hui le numérique est au cœur de notre vie quotidienne, il est source d’émancipation, de facilitation et d’efficacité. Pour que ces opportunités soient à la portée de l’ensemble des citoyens, notamment pour l’accès aux services publics en ligne, nous devons aider ceux qui sont les moins familiers à s’approprier ces nouveaux outils et usagers numérique ».

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles