[Pass numériques] L’Aveyron met les bouchées doubles contre la fracture numérique

Pour lutter contre la fracture numérique qui touche encore 13 millions de Français au niveau national, les Départements sont en première ligne. C’est le cas de l’Aveyron qui compte distribuer encore 6 000 pass numériques d’ici à la fin de l’année 2022. Explications.

Donner de la valeur au secteur de l’inclusion

Le Pass Numérique est avant tout un dispositif à destination des collectivités. Il s’inspire du chèque Aptic. Ce dernier a été imaginé, testé et approuvé par la coopérative girondine Médias-Cité dès 2015. A l’instar de son prédécesseur, ce dispositif national fonctionne comme un chèque cadeau traditionnel. Ainsi, en donnant de la valeur à ces formations, c’est toute l’organisation de l’inclusion qui entre dans un cercle vertueux. Coté bénéficiaires tout d’abord, la phase d’expérimentation a montré que les Pass augmente significativement le nombre de personnes formées. Parallèlement, ils permettent d’identifier, de professionnaliser et d’améliorer les formations.

Un maillage composé de 75 sites

Dans l’Aveyron, ces 6000 pass numériques sont donc disponibles gratuitement dans les 75 structures habilitées du territoire. Un nombre qui peut paraitre important mais qui répond à un enjeu de proximité. Grâce à ces carnets, les habitants qui le souhaitent peuvent participer à des ateliers d’initiation au perfectionnement numérique. L’idée est là encore est de faire « du cousu main » selon les besoins exprimés. Créer et gérer une boîte mail, réaliser un CV, utiliser des applications pour être plus facilement en relation avec sa famille… les usages sont nombreux.

Plus de 50% du projet d’achat de Pass subventionné

Pour soutenir les collectivités dans leur démarche d’inclusion, l’État via des appels à projets confiés à la Société numérique a souhaité accompagner financièrement les territoires ayant recours à ce dispositif. Cette aide s’élève généralement à 50% du projet d’achat de Pass par la collectivité territoriale ou son groupement. Ainsi, le département de l’Aveyron a candidaté en septembre 2019 avec un budget, pour la période 2020-2022, de 436 000 euros. Cette somme a été abondée par l’Etat de 628 300 € supplémentaires, ce qui représente 59% du budget total. Concrètement, c’est donc 1 064 920 € qui sont consacré à lutter concrètement contre la fracture numérique.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles