[Pass Numérique] 1000 Réunionnais bénéficieront du dispositif

22 millions d’euros mobilisés, 2 million de Pass déployés dans les territoires et 400 000 personnes en difficulté avec le numérique accompagnées. Ces quelques chiffres illustrent à eux seuls la montée en puissance du dispositif « Pass Numérique ». Direction aujourd’hui la Réunion où le CRIJ,  Centre Régional Information Jeunesse compte bien se saisir de ce nouvel outil.

Quelle mission pour le CRIJ ?

Comme l’explique le Centre régional de l’information et de la jeunesse Réunion dans un communiqué, l’association qui fait partie d’un réseau national comptant plus de 1 300 structures et dépend du Ministère de l’Éducation Nationale, a répondu l’année dernière à l’appel à manifestation d’intérêt « Pass Numérique » de la Région Réunion. Le Crij souhaite ainsi « contribuer à réduire la fracture numérique et d’accompagner vers l’autonomie les personnes en difficultés avec internet et les outils numériques ».

Donner de la valeur au secteur de l’inclusion

Le Pass Numérique est un dispositif à destination des collectivités. Il s’inspire du chèque Aptic. Ce dernier a été imaginé, testé et approuvé par la coopérative girondine Médias-Cité dès 2015. A l’instar de son prédécesseur, le nouveau dispositif national fonctionne comme un chèque cadeau traditionnel. Ainsi, en donnant de la valeur à ces formations, c’est toute l’organisation de l’inclusion qui entre dans un cercle vertueux. Coté bénéficiaires tout d’abord, la phase d’expérimentation a montré que les Pass augmente significativement le nombre de personnes formées. Parallèlement, ils permettent d’identifier, de professionnaliser et d’améliorer les formations.

50% du projet d’achat de Pass subventionné

L’appel à projets du programme Société numérique permet d’obtenir un soutien financier de l’Etat pour acheter des Pass numériques. Ce financement s’élève à 50% du projet d’achat de Pass par la collectivité territoriale ou son groupement. Ainsi, concrètement, la Réunion bénéficiera d’une aide de l’Etat d’environ 50 000€ sur un montant total de 100 000 €.

Le CRIJ mobilisé depuis longtemps sur le numérique

Depuis sa création en 1990, le CRIJ a pour mission d’informer et d’accompagner tout public, en priorité les 13-30 ans, dans tous leurs projets de vie, afin de favoriser « leur autonomie et accès aux droits ». A ce titre, la formation au et par le numérique est une constante. Ainsi, dès 2018, son organisme de formation Restij est référencé au Datadock. Celui-ci  vient certifier la qualité des organismes de formation à partir de 6 critères définis par décret dont par exemple  ; « L’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics ».

Labélisée Grande Ecole du Numérique

Autre exemple de ce dynamisme, le CRIJ pilote également une formation de médiateur et médiatrice numérique. Baptisée E-rik@, celle-ci est labélisée depuis 2019 par la Grande Ecole du Numérique (GEN). Entièrement en pédagogie active, elle vise à apporter un accompagnement à l’insertion durable dans le domaine de l’accompagnement et la médiation numérique.

Être net sur le Net

Aussi, les initiatives du CRIJ pour former au numérique sont nombreuses. Autre exemple avec les formations « être net sur le net ».  Mise en place depuis 2017, elle permet de sensibiliser les participants aux dangers d’internet. Les notions d’e-réputation ou de cyber harcèlement sont ainsi concrètement au programme de ces formations d’une demi- journée.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles