Nec 2022 vous donne rendez-vous

J-6 avant le lancement de Nec au stade Bollaert de Lens. « Travailler à une société numérique plus inclusive, éthique, collaborative et durable » ; voilà le projet qui réunit depuis cinq éditions un nombre grandissant d’acteurs du numérique et de citoyens. Explications.

Vers une autre société

Les 28 et 29 septembre prochain, nul besoin de porter les couleurs historiques « sang et or » du racing club de Lens pour se rendre à la 5ème édition du Nec. En effet, bien qu’accueilli au stade Bollaert, il ne sera pas question de ballon rond pendant deux jours mais de transformation numérique avec comme fil « rouge » l’idée de construire une « société plus inclusive, durable, collaborative et éthique ».

Faire ensemble, tout à la fois moyen et objectif

Mais petit arrêt d’abord sur le nom même de l’évènement, à savoir… « le NEC ». Cet acronyme vient en effet de « Numérique en Commun[s] ». Pour les organisateurs, le « faire ensemble » est au cœur de la démarche depuis la création de cette manifestation en 2018. Et depuis, elle se déroule chaque année, dans une ville différente. Ainsi, pour cette nouvelle édition, plus de 1000 professionnels sont attendus à Lens.

De nombreux acteurs du numérique

Parmi ces derniers, on trouve des profils variés ; décideurs publics, acteurs nationaux et territoriaux, professionnels de la médiation numérique, de la recherche, des tiers lieux, du secteur associatif, start-up mais aussi grands groupes. Pendant les deux jours de la manifestation, de nombreux sujets seront évoqués depuis l’inclusion numérique bien évidemment jusqu’à la cybersécurité ; en passant par la souveraineté numérique, la sobriété et durabilité, ou encore la participation citoyenne et l’innovation en santé. Derrière tous ces sujets, un objectif « commun »; garantir une transformation numérique des territoires vertueuse et efficace.

L’ANCT en pilote

Depuis sa création, l’événement est porté conjointement par l’ANCT et par la MedNum avec le souci d’associer des partenaires nationaux et locaux. Mais une des particularités de la NEC est de se décliner, en plus de ce temps fort national, dans des Nec locales. Cette organisation permet de « faire communauté et de construire des feuilles de route partagées en faveur d’un numérique au service de l’intérêt général ».

Une palette de dispositifs de cofinancement

Il faut dire que l’ANCT est particulièrement engagée sur ces questions comme en attestent plusieurs programmes de financement spécifiques; à l’instar du plan France THD, de l’Incubateur des territoires ou du réseau des tiers lieux. Ainsi, c’est l’agence qui coordonne la Stratégie nationale pour un numérique inclusif, depuis 2018. Autres exemples, elle coordonne aussi plusieurs grands chantiers lancés dans le cadre du plan France Relance ;  » suite à un investissement inédit en faveur de l’inclusion numérique ».

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles