Inclusion : Centre-Val de Loire, nouveau Hub !

« Hub territorial pour un numérique inclusif ». Voici la dernière labellisation obtenue par la Région Centre-Val de Loire. Celle-ci démontre, s’il en était encore besoin, l’engagement de la collectivité pour lutter contre la fracture numérique. Outre les moyens financiers accordés par cette distinction c’est aussi pour son Président François Bonneau : « de l’élan et de l’énergie pour poursuivre le chemin ».

Un nouveau label qui vient conforter le travail déjà accompli

Le 30 mars dernier, François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire, était accompagné de Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la banque des territoires CVL et de Grégory Jacob, chef de projet du programme ‘’société numérique’’ à l’ANCT, pour l’annonce d’une bonne nouvelle. La collectivité est en effet labélisée désormais « Hub territorial pour un numérique inclusif ».

Objectif O exclu !

En Région Centre Val de Loire comme ailleurs, on estime qu’environ 20 % de la population est en difficulté avec les usages numériques. C’est pourquoi, comme l’a rappelé à cette occasion, le Président de ce territoire au 2,5 millions d’habitants : «  Nous ne voulons pas de laisser pour compte du numérique ! ».

Coordonner les acteurs du territoire

De quoi s’agit-il ? Cette labélisation est la conséquence de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par la Banque des territoires et l’Agence nationale pour la cohésion des territoires (ANCT) en 2020. Celui vise à coordonner actions et acteurs de l’inclusion à l’échelle d’un territoire jugé suffisamment grand pour être pertinent.

Fédérer l’écosystème

Concrètement, ces Hubs sont appelés à être des têtes de réseau de l’inclusion numérique sur les territoires. Ils assurent en cela la coordination, l’appui et la formation des aidants numériques. Leur objectif premier est donc de fédérer l’écosystème de la médiation et des aidants numériques sur le territoire.

S’inscrire dans une démarche collaborative

Aussi, lors du dépôt de candidature, la région avait mis en avant l’appui d’un consortium local rassemblant notamment le GIP Recia, le Centre régional d’information jeunesse, la Ligue de l’enseignement et le mouvement associatif. Lors de la conférence de presse, François Bonneau expliquait que « cette reconnaissance met en valeur, à l’échelle de la région Centre-Val de Loire, le souhait de s’inscrire dans une démarche collaborative, en associant les acteurs (…) Ce label, ce n’est pas un trophée que l’on range dans une vitrine. C’est plutôt de l’élan et de l’énergie pour poursuivre le chemin et aller plus loin encore ».

Que va-t-il maintenant se passer ?

Maintenant labelisé Hub territorial, le consortium va pouvoir entamer la première étape du projet. Celle-ci  va durer 18 mois et doit permettre aux partenaires d’approfondir les différents axes du projet et le plan d’action. La Banque des territoires apportera une contribution budgétaire de 250 000 euros. Comme l’a expliqué Grégory Jacob, ces aides permettront des ;« ressources humaines complémentaires dans les lieux pour accueillir encore plus de public et pouvoir accompagner vers l’autonomie plus d’habitants ».

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles