À Fargues-Saint-Hilaire, des ateliers Cybernadette pour les jeunes de 60 ans et plus

Direction aujourd’hui Fargues-Saint-Hilaire dans le département de la Gironde. Dans cette commune de 2800 habitants, on fait de l’inclusion des seniors une priorité. Ainsi, plusieurs ateliers numériques « cybernadette » sont organisés chaque mois pour « les jeunes de 60 ans et plus » !

« Internet, ce n’est pas de mon âge »

« Ce n’est plus de mon âge », « je suis trop vieux pour apprendre »… les séniors ne sont pas un public facile à capter. De plus, si des lieux de formation au numérique voient le jour un peu partout sur les territoires, ils sont le plus souvent mal repérés par nos ainés. Pour quelle raison ? Il est rare d’y trouver des offres clairement orientées pour les plus de 65 ans. La plupart du temps en effet, les outils de médiations sont conçus pour les publics jeunes. On y parle jeux vidéo, musique, vidéo, réseaux sociaux, fabrication numérique… bref, loin, voire même très loin des besoins et des envies de nos séniors.

66% chez les plus de 65 ans

Pourtant, si le taux des personnes qui déclarent ne jamais aller sur internet en France est de 13%, il atteint 66% chez les plus de 65 ans. Parallèlement, il existe un besoin en prévention important chez nos séniors afin d’éviter que le numérique ne les rende vulnérables, qu’ils puissent éviter les pièges et soient capables de contrôler les informations qu’ils publient sur eux- mêmes et leurs proches.

« On va là où il n’y a rien »

Le projet Cybernadette, mis en place par Média-Cité, une coopérative d’intérêt collectif au service de l’inclusion numérique, a justement été imaginé pour répondre à ces besoins. Il s’agit d’une offre d’actions adaptées aux séniors. Elle prend en compte leurs rythmes, leurs horaires, mais aussi les sujets qui les préoccupent. Grâce au financement de la conférence des financeurs de la Gironde et de la Fondation de France, Cybernadette organise des temps d’ateliers collectifs itinérants en Sud Gironde et Haute-Garonne. Comme l’explique Marianne Massaloux, responsable de Cybernadette à Média-Cité : « Ce ne sont pas des cours d’informatique mais bien des ateliers participatifs. On va là où il n’y a rien ; pas de médiathèque, pas de lieux d’accueil du public.

Même constat à Fargues-Saint-Hilaire

Cybernadette se déploie donc le plus souvent dans la salle du conseil du municipal ou la salle des fêtes pour répondre à des problématiques très terre à terre. À chaque fois, une dizaine de participants peuvent profiter des ateliers sur un temps d’une heure et demie environ ». À Fargues-Saint-Hilaire, où ce type d’ateliers sera proposé en novembre, on a fait le même constat: « Face au développement du numérique, il existe un risque de précarité numérique. Le facteur de l’âge est, de ce point de vue, discriminant, car il constitue avec le niveau de diplôme, de revenus et la ruralité, un des facteurs influençant le plus fortement l’autonomie numérique ». Six ateliers sont ainsi proposés sur les mois de novembre et de janvier dans l’ancienne « salle informatique du Carré des forges ».

Faire émerger des référents locaux

L’autre aspect vertueux de ce dispositif réside la création d’un véritable réseau de proximité, c’est en effet « dans l’ADN de Cybernadette de faire émerger des référents locaux. Grâce à ces ateliers, on propose à des personnes bénéficiaires de reprendre le flambeau en construisant pour les habitants de leur commune un parcours d’accompagnement avec les supports mis à disposition par Media Cité ».

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles