À Trilport, une journée consacrée à la fabrication numérique 

Pour bien commencer la rentrée, rien de mieux que de laisser sa créativité s’exprimer. Ainsi, Trilport en Seine-et-Marne, organisait ce dimanche, en partenariat avec les équipes d’Orange et Ze Fab Truck, différents ateliers de fabrication numérique. L’occasion de découvrir, tout en s’amusant bien évidemment, les nouveaux usages permis par les outils numériques aujourd’hui accessibles.

Le public a répondu présent

Il n’y a pas d’âge pour broder. La preuve, ce dimanche à Trilport, ce sont surtout des jeunes qui ont répondu à l’invitation de la Mairie pour découvrir dans le gymnase de la Noyerie mis à disposition, la brodeuse numérique. Celle-ci n’était pas arrivée là par hasard. C’est en effet, Valérie Gautier, fondatrice de Ze Fab Truck qui animait les différents ateliers proposés entre 10h30 et 15h30. Librement inspiré du concept du Food Truck pour la mobilité et de celui des FabLab pour l’accès et le partage des technologiques numériques, Ze Fab Truck se déplace pour animer des ateliers créatifs et technologiques.

Brodeuse et flocage numérique

Trois ateliers étaient ainsi proposés gratuitement et accessible dès 11 ans. Grâce à la brodeuse numérique. Les participants ont pu découvrir le fonctionnement et les étapes de cet appareil pour personnaliser un textile, fourni par les organisateurs. Autre découverte, l’atelier flocage a permis, de personnalisé un sac ou un t-shirt -toujours fourni par les organisateurs- selon les envies du participant, d’après un modèle réalisé au préalable sur ordinateur.

Robotique dès 8 ans

Pour compléter ce trio d’ateliers, un temps de découverte de la robotique était accessible dès 8 ans. Montage de robot et b a-ba de la programmation à l’aide d’une tablette ou d’un ordinateur étaient au programme.

Petite Ville oui mais avec 5@

Il y a tout juste un an, Paroles d’Élus est allé à la rencontre du Maire du Trilport, Jean-Michel Morer. Interrogé sur la réputation de « ville connectée » souvent associé à sa collectivité, celui qui est aussi référent numérique au sein de l’association des petites villes de France nous avait précisé que Trilport était « la seule ville de notre département à avoir les 5@ de l’association Villes Internet. On est vraiment sur le travail de fond du numérique que l’on considère non pas comme une fin mais comme un moyen et comme un outil ».

« On fait un peu du numérique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose »

Et d’ajouter : «  c’est vrai qu’à Trilport, on fait un peu du numérique comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. C’est-à-dire que très clairement, nous l’avons mis au cœur de certains projets sans revendiquer cette apparente modernité. On a dématérialisé tout ce qui était possible au niveau du travail des services, de manière très poussée. Nous avons également beaucoup investi dans le numérique éducatif avec des écoles, sans doute les mieux équipées du secteur depuis de nombreuses années ».

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles