Illectronisme : le secrétaire d’État chargé du numérique à Labège

Actualité chargée pour le secrétaire d’État chargé du numérique. Après Chartres, Mounir Mahjoubi a continué son « Tour de France des oubliés du numérique » en s’arrêtant  à Labège en Occitanie le 14 février dernier. Au programme de ce déplacement : charte et débat sur le numérique.

Un tour de France des oubliés du numérique

En septembre dernier, Mounir Mahjoubi présentait un plan national de lutte contre la fracture numérique. Ce dernier doit permettre à tous nos concitoyens d’accéder facilement au numérique. S’appuyant sur deux axes, il vise tout d’abord à lutter contre les zones blanches. Parallèlement, il doit aussi permettre l’amélioration des usages.
Comme le rappelait Mounir Mahjoubi, l’ambition  est de créer « dans chaque département français, dans chaque ville, dans chaque territoire, des outils de formation et d’accompagnement (…) pour toutes celles et ceux qui ne sont pas autonomes numériquement ».

Pour signer la Charte « Territoire France connectée pour un numérique inclusif « 

En déplacement à Labège le 14 février, le Secrétaire d’Etat a signé avec Jacques Oberti, président de la communauté d’agglomération de Sicoval, la Charte « Territoire France connectée pour un numérique inclusif « .
Sicoval, qui regroupe 36 communes au Sud-Est de Toulouse, est la 1ère collectivité à faire cette démarche en Occitanie.

Traduire cette charte en concret

Comme le précisait le secrétaire d’Etat en Région Centre-Val-de-Loire en janvier, cette charte doit « concrètement et rapidement se traduire en faits afin de changer le quotidien des français qui en ont besoin. Elle a été pensée avec beaucoup de pragmatisme. Elle (…) consolidera les structures existantes. Pour tout le monde, le numérique doit être une chance ».

Pour le président de l’agglomération, cette charte permettra de mettre en lumières les nombreuses initiatives déjà présentes sur le territoire. L’Etat pourra ainsi mieux « accompagner et soutenir le Sicoval dans la mise en œuvre d’actions concrètes sur son territoire pour notamment aider les publics les plus éloignés du numérique ».

Et rencontrer les acteurs du territoire

En amont de cette signature, le secrétaire d’Etat en charge du numérique a rencontré différents acteurs du territoire. Ainsi, un temps d’échange était par exemple prévu à l’école élémentaire d’Ayguesvives.
Le studio Freya Games y a développé un serious game baptisé Agent 001. Celui-ci sera proposé prochainement à l’ensemble des communes de l’EPCI. Enfin, un débat portant sur la transition numérique a conclu ce déplacement.

 

 

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles