A Papeete, numérique et créativité luttent contre l’obésité

Depuis cet été, l’agglomération de Papeete soutient une idée à la fois ludique et originale pour lutter contre le surpoids. Dans chaque quartier, vingt trackers d’activité vont être distribués à dix familles : l’occasion pour elles de s’affronter dans une course aux “calories dépensées”.

Derrière cette idée, on trouve Silicon Fenua, une association très impliquée dans le développement d’innovations numériques en Polynésie Française. Créée en 2014, elle est à la fois un incubateur de start-up et un organisateur de projets d’e-économie. Les 22 et 23 juillet dernier, l’agglomération de Papeete, en partenariat avec la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS), avait soutenu l’association dans le cadre d’un appel à projets pour son contrat de ville.

Son idée consistait à organiser un grand « hackathon » autour d’un thème de santé publique : “Le numérique pour bouger et mieux manger en Polynésie”. Grâce à cet événement, différentes solutions et moyens innovants pour lutter contre le surpoids et promouvoir les bons comportements ont émergé. Trois mois plus tard, l’une d’elles se concrétise grâce au financement de l’agglomération et de ses partenaires.

C’est un véritable défi qui sera lancé, quartier par quartier, à une dizaine de familles. Grâce aux capteurs d’activité distribués, les participants pourront comparer leurs performances dans une compétition diffusée sur Facebook. La famille qui aura la meilleure performance au bout de cinq semaines remportera différents lots.

Si cette initiative, baptisée Tracker d’activité, a été sélectionnée, c’est avant tout parce qu’elle rapproche les quartiers prioritaires des nouveaux usages du numérique. Pour Patricia Gallot-Lavallée, membre de Silicon Fenua, interrogée par Tahiti infos, « le numérique apporte aussi un avantage que les autres projets ne savent pas ou peu faire : mesurer l’amélioration ».

Afin de financer ces programmes innovants, l’agglomération de Papeete et ses partenaires ont “mis les petits plats dans les grands”. Ils ont en effet prévu une enveloppe de près 35 millions de Francs Pacifique, soit l’équivalent de presque 300 000 €. D’ici peu, d’autres projets devraient également voir le jour.

 

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
auteur

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles