ESTIMnumérique, le mouvement all inclusive du numérique

Nous ne le répéterons jamais assez. En matière de numérique et d’emploi, en France est face à un paradoxe. Alors qu’on estime à 900 000, le nombre d’emploi non pourvu dans le digital, 12% seulement des postes sont occupés par des femmes. Depuis sa création en 2016, ESTIMnumérique encourage justement ces dernières à faire leur place.

La fracture numérique touche d’abord les femmes

Favoriser la mixité dans le numérique et la montée en compétences des femmes dans les métiers impactés par le digital, voilà en somme la mission que se donne l’association ESTIMnumérique. De fait, ses membres sont partis du constat que la fracture numérique « dans les compétences, les métiers et l’entrepreneuriat touche d’abord les femmes ».

Les entreprises manquent de talents

Si rien n’est fait, les difficultés sont vouées malheureusement à s’accentuer. En effet, « 50% des actifs verront le contenu de leur emploi notablement ou profondément modifié et auront besoin de compétences nouvelles dont des compétences numériques ». Autre problématique, faute de talents, des entreprises ratent le train du digital quand d’autres peinent à se développer.

2 000 participant(e)s depuis 2016

Pour y remédier, l’association se mobilise et organise un grand nombre d’évènements spécifiques. En presque 4 ans, plus de 2000 personnes ont déjà assisté à des conférences ateliers, rencontré des acteurs du numérique et ainsi fait évoluer leur carrière.
Plus d’info sur l’association en cliquant ici.

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles