Au Grand Montauban, le numérique pour réduire vos déchets

 En France, de plus en plus de collectivités prennent à bras le corps la problématique de la réduction des déchets. Le numérique, par bien des aspects s’avère être un formidable outil pour y parvenir. Ainsi, dans votre dernier Magazine Digital, nous mettions par exemple à l’honneur le chatbot de Roubaix. Arrêtons-nous aujourd’hui au Grand Montauban dans le département de Tarn-et-Garonne. Depuis la fin de l’année 2020, un dispositif numérique d’échange citoyen baptisé «  GD6D  » est en pleine expérimentation. Explications.

Donner l’impulsion collective

Au Grand Montauban, le Syndicat Mixte Sirtomad, en charge de traitement des déchets vient de lancer une démarche inédite. Grâce à un partenariat avec la Région et l’ADEME, elle propose depuis octobre 2020, une démarche coopérative basée sur différents outils numériques afin de réduite plus efficacement la production de déchet.

Lire « j’ai décidé »

Cette démarche,  baptisée «  GD6D  », s’articule autour d’une plateforme digitale et d’une application.  Pour  réaliser ces derniers, Sirtomad a fait appel à E3D-Environnement, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des changements de comportements à grande échelle dans les domaines du développement durable et du tri-sélectif.

 Tri-sélectif, Numérique et humain

La particularité de sa démarche est d’individualiser l’accompagnement des habitants. Comme le précise un communiqué de presse, il s’agit en effet d’un « accompagnement sur-mesure des citoyens pour qu’ils mettent en place chez eux des gestes simples, dits éco-gestes ». Concrètement,  « GD6D » combine un contact direct avec les habitants  sous forme de visite en porte-à-porte et d’un suivi individualisé régulier par mail et par téléphone. Les outils numériques permettent de suivre pas-à-pas les économies réalisées et de visualiser les points faibles. Et les résultats sont là.

Une démarche globale

En effet, aujourd’hui le dispositif GD6D est déjà utilisé par une cinquantaine de collectivités en Europe soit près de 120 000 habitants. La start up revendique jusqu’à +40% sur le tri des déchets après 1 an de déploiement. Elle met en avant aussi d’autres chiffres montrant l’importance de mettre en place cette démarche globale. Ainsi, dans les collectivités utilisatrices, on note jusqu’à +50% de propreté dans les rues, mais aussi jusqu’à -8% de réduction des consommations d’eau et d’électricité et jusqu’à -50% de circulation automobile autour des écoles.

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles