[Reportage] À Lorient, les déchèteries sont aujourd’hui « connectées »

Ce n’est pas spontanément la réponse qui vient à l’esprit. Pourtant, dans nos agglomérations, ce sont bien les déchèteries qui comptent annuellement le plus grand nombre de visites. Ainsi, à Lorient Agglomération, collectivité de 205 000 habitants, ce ne sont pas moins de 1,3 million de passages qui sont enregistrés au total dans les 13 déchèteries du territoire. Afin de mieux maitriser ces allées et venues, ainsi que leurs conséquences budgétaires, la collectivité a mis en place un système d’e-badge. Pour tout savoir sur cette démarche et sur ses enjeux, une équipe de Paroles d’élus s’est rendue sur place.

Une démarche vertueuse pour tout le monde

C’est une petite révolution qui a eu lieu pour les usagers l’an dernier pour les usagers habituels des déchetteries de Lorient Agglomération, mais une révolution tout en douceur. Il faut dire que l’objectif clairement affiché par les élus est vertueux à plus d’un titre : fluidifier le trafic, d’améliorer les conditions d’accueil des habitants, tout en maîtrisant les coûts d’exploitation.

Un déploiement en plusieurs étapes

Tout au long de l’année 2022, des barrières ont été installées progressivement à l’entrée des 13 déchèteries de Lorient Agglomération. Parallèlement, il a fallu assurer la distribution des badges et e-badges via une application spécifique baptisée « Mon ebadge » auprès des habitants 25 communes de la collectivité.

Une période de « rodage »

Une période de « rodage » de plusieurs mois a permis sur chaque site pour sensibiliser progressivement les habitants à ce nouveau fonctionnement. Cette phase devait également permettre aux habitants n’ayant pas encore de badge ; c’est notamment le cas pour les résidences secondaires ; de disposer d’un temps supplémentaire pour effectuer les démarches nécessaires. Depuis le 15 septembre dernier, l’accès aux 13 déchèteries de Lorient Agglomération se fait désormais obligatoirement sur présentation d’un badge.

Un badge en déchèterie, comment ça marche ?

Le fonctionnement est extrêmement simple puisqu’il suffit de télécharger l’application et de s’identifier. À son arrivée, l’usager doit approcher son smartphone à proximité d’un lecteur situé à l’entrée de la déchèterie et matérialisé par une cible sur fond rouge. Si le badge est valide, un signal sonore retentit et un message d’autorisation s’affiche sur le lecteur avant l’ouverture de la barrière. Et pour les personnes sans smartphone, une version badge a aussi été pensée.

Des partenaires financiers

Cette opération « déchèteries connectées » a bénéficié d’une subvention européenne de plus de 600 000 € soit presque 80 % du coût prévisionnel grâce à la mobilisation en Bretagne du plan de relance européen, REACT-EU. Ce dispositif s’inscrit dans l’action en faveur des indispensables transitions, qu’elle soit verte, dans toutes ses dimensions, ou numérique.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles