[Numérique & Environnement] Nouveau projet solaire pour Orange

L’Energie solaire, c’est du concret. Dans votre dernier Magazine Digital intitulé « Transition Environnementale : 50 initiatives numériques inspirantes », nous consacrions un article sur l‘objectif Net Zéro Carbone, que s’est fixé l’opérateur Orange avec 10 ans d’avance. Un communiqué paru hier nous apprend qu’un nouveau partenariat avec le groupe ENGIE va permettre d’aller encore plus loin. Explications.

Un accord vertueux

C’est un accord sur quinze ans qui vient d’être dévoilé entre Orange et ENGIE. Celui-ci va permettre de créer et de développer emplois et métiers d’avenir. En effet, en signant avec le fournisseur en énergie, un contrat ambitieux d’achat d’électricité solaire ; l’opérateur va bénéficier d’une solution globale d’approvisionnement en énergie renouvelable.

 51 mégawatt-crête

Aussi, cet accord va-t-il se traduire  par la création de 2 projets solaires dans les Hautes-Alpes pour fournir 51 MWc .  Les communes de L’Epine et de Ribeyret ont été choisies pour fournir respectivement 38 MWc et 13 MWc d’ici le 1 er janvier 2023.

Le solaire, ce sont des retombées économiques à la clé

Comme le précise le communiqué, « les territoires concernés par ces projets solaires bénéficieront de retombées économiques significatives via le recours aux entreprises locales pour la construction, l’exploitation, l’entretien des sites de production solaire et la perception des loyers et recettes fiscales générées par les installations ».

Une solution globale

Outre la création de ces infrastructures, ENGIE agrègera l’ensemble de la production d’énergie renouvelable issue des parcs éoliens et centrales solaires pour lesquels Orange France a signé un contrat d’achat d’électricité. Enfin, il est précisé qu’ENGIE « mettra en œuvre son expertise pour restituer un bandeau d’énergie continue au plus près du profil de consommation effectif d’Orange ».

Réduire de 30 %

Comme le rappelle la Directrice Générale Adjointe d’Orange et CEO d’Orange France Fabienne Dulac ;« La réduction de (l’) empreinte environnementale est un enjeu majeur de la stratégie d’Orange. L’ambition du Groupe pour 2025 est de réduire de 30% ses émissions de CO2 directes par rapport à 2015. Nous voulons aussi atteindre 50% d’énergies renouvelables dans son mix électrique ».

Etre un acteur majeur des PPA

Cet accord est donc très important. En effet, « elle témoigne de la volonté d’être un acteur majeur des PPA en France. Nous sommes fiers de contribuer ainsi à la transition énergétique du pays mais également au développement économique des territoires qui accueilleront les nouvelles installations solaires. »

 

 

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles