CES Las Vegas : Les GreenTech en force  pour la Région Sud

Alors que le Consumer Electronics Show ouvre ses portes ce lundi à Las Vegas, continuons de nous intéresser aujourd’hui à la présence numérique de nos jeunes pousses françaises. Participation en visio en effet puisque cette nouvelle édition est 100% digitale. Après la Région Nouvelle Aquitaine vendredi dernier, jetons un œil aux startups de la Région Sud.

Seulement 10 il y a 9 ans

Entre le CES de Las Vegas et la French Tech, c’est une histoire particulière qui s’écrit chaque année. D’une petite dizaine seulement en 2012, les startups étaient 420 en 2019. D’édition en édition, la présence tricolore s’adapte afin de répondre toujours un peu mieux à l’objectif principal : être visible dans ce que certains appellent le « temple de la tech » qui réunit pas moins de 4000 exposants répartis sur près de 3 millions de m2.

1ère délégation

Ainsi, alors que l’unité de la FrenchTech n’était pas franchement visible au début, avec une multiplication des délégations, depuis 2019, les Régions ont décidé de se réunir sous un seul étendard celui de la Team France Export.

100% digital

Si l’édition 2020 était celle du rassemblement, celle de cette année sera celle du 100% digital. En effet, comme tous les autres évènements, ce format s’est imposé dans le contexte de crise sanitaire internationale que nous vivons. Avec ces nouvelles règles du jeu, pas facile de s’y retrouver. La Région Sud, avec 17 startups sera en nombre la première « délégation » régionale française.

La Région Sud au rendez-vous

Pour les élus, l’enjeu, même en période Covid est de « soutenir les pépites du territoire ». C’est en tout cas le souhait exprimé par Renaud Muselier, Président de la Région Sud le 6 janvier dernier lors d’une conférence de presse. L’une des particuliers des jeunes pousses sélectionnées cette année est justement d’être issues de la… Greentech. Les technologies développées par 6 d’entre elles apportent en effet des réponses concrètes pour l’environnement.

Green et…innovante

Etre positive pour l’environnement ne veut pas dire faire le deuil de l’innovation, bien au contraire comme le prouve par exemple le carcoptère volant à propulsion par hydrogène de la start up aixoise Maca Flight. Autre exemple dans le domaine toujours de la mobilité avec Green System Automotives dont la solution permet de convertir des deux-roues aux biocarburants. Mais on trouve également Meteoptim. Cette dernière cherche à optimiser des installations solaires domestiques avec un boitier connecté. Dernier exemple enfin avec le système Gecko de la société Quantia. Il s’agit du premier chauffe-eau intelligent et connecté qui récupère les calories de l’eau chaude grise de la douche pour réchauffer l’eau froide fournie par le réseau public. Résultat, la facture d’énergie pour la douche est divisée par six.

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles