[Replay] Retour sur la 1ère conférence digitale Paroles @venir

Paroles d’Elus et l’association d’élus Ville et Banlieue vous ont proposé ce matin un nouveau format baptisé Paroles @venir. Durant 1h20, il a été question durant cette conférence digitale de numérique bien évidemment mais surtout des idées, initiatives et nouveaux usages qui ont émergé dans le monde de l’éducation avec le confinement. Vous n’avez pas pu y participer ? pas de panique, voici le replay.

 

« Donner la parole aux acteurs des territoires »

C’est à Laure Ragueneau, Directrice de la Publication Paroles d’Elus, que revenait tout d’abord le rôle de présentation de ce nouvel évènement. Il était essentiel que « cette 1ère édition de Paroles @venir aborde la thématique de la continuité pédagogique (…)  Notre idée, est en effet de donner la parole, à travers ce nouveau format, aux acteurs des territoires, qu’ils soient élus, membres d’associations ou d’institutions. Nous pensons que les mois de confinement ont durablement marqué notre vie tant professionnel que personnel. Aussi,  nous avons voulu proposer un cycle de conférences digitales avec nos associations partenaires afin de nous permettre d’aborder et d’échanger sur un certain nombre de thématiques et d’usages du numérique qui ont accéléré  la transformation de notre quotidien.»

« Nos jeunes ont été ceux qui ont le plus décroché avec le confinement »

Du côté de Ville et Banlieue, son Président, Marc Vuillemot est revenu tout d’abord sur l’impact de cette crise dans les écoles des villes membres de l’association : « les retours que nous avons de l’Education Nationale montre que nos jeunes ont été ceux qui ont le plus décroché avec le confinement. Les enseignants ont aussi remonté de vraies difficultés pour maintenir la continuité pédagogique ». Aussi, il était essentiel à ses yeux de « que le jeunes puissent bénéficier après plusieurs mois sans école, d’un dispositif permettant de lier éducation et instruction. Avec le dispositif « vacances apprenantes »justement, le gouvernement a pris la mesure de la situation et mobilise près de 86 millions d’euros pour créer via ce dispositif des temps de vivre-ensemble de qualité ».

« Sans les réseaux, nous n’aurions pas vécu le confinement de la même manière »

Comme l’a souligné par la suite, Cyril Luneau Directeur des relations avec les collectivités locales chez Orange, « cette période de confinement a mis en exergue le rôle indispensable d’un certain nombre d’acteurs. Nos services ont été particulièrement mobilisés durant cette crise pour que chacun soit couvert avec la meilleure infrastructure possible et avec un débit suffisant pour bénéficier des services dont il avait besoin (…) Pour vous donner un exemple, du jour au lendemain, non seulement le trafic sur mobile a été multiplié par 3 mais aussi la durée des appels. C’était donc impératif que les réseaux tiennent car si cela n’avait pas été le cas, nous n’aurions pas vécu le confinement de la même manière… ».  Et de saluer l’importance de moment d’échange comme celui de ce matin « Orange, en tant qu’acteurs aux côtés des collectivités a aussi la responsabilité de faire évoluer ses services. Grâce à des échanges que celui que nous avons ce matin avec Marc Vuillemot, nous pouvons de manière très concrètes améliorer encore un peu plus nos offres ».

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles