D-Bloc et des idées

Alors que le confinement a rendu les inégalités encore plus criantes, une quinzaine d’associations viennent de lancer la plateforme D-Bloc.net. Leur point commun ? Vouloir lutter contre ces mêmes inégalités, le plus souvent déjà identifies, grâce à des contenus pour les jeunes de 13 à 16 ans. En effet, si le pays se libère progressivement, le déconfinement tant attendu ne signifie pas que les blocages ont disparu. Beaucoup de jeunes compatriotes continuent et continueront à être d’une certaine manière bloqués dans leur quotidien…

Offrir une porte de sortie

L’objectif de D-Bloc.net se résume assez simplement. C’est celui de regrouper dans un même portail, du contenu en libre accès et gratuitement afin “d’offrir une porte de sortie mentale, une échappatoire imaginaire, un exutoire à tous ces jeunes”. Mais c’est surtout un espace où l’on se forme et où l’on peut apprendre grâce à des “infos concrètes, des idées, des plans pour améliorer leur quotidien et préparer l’avenir”.

Un contenu très riche

La forme comme le fond de ce portail peut surprendre celui qui s’y rend sans crier gare. Une fois habitué aux couleurs un peu flash et à l’esprit “arty underground”, on accède en quelques clics à un contenu multidisciplinaire. En effet, c’est une vraie caverne d’Alibaba pour esprits curieux. On y aborde les sciences et le bricolage, les arts et la culture G, le sports, le numérique, le journalisme et la psychologie, etc.

17 collocataires

Comment un tel densité de contenus a-t-elle été créée et par qui? Cette production, on la doit aux “colocataires”. L’association désigne par là les membres fondateurs. Au nombre de 17 pour le moment, ils ont chacun leur spécificité et leur domaine d’expertise permettant ce grand éventail de contenu.

Des compétences complémentaires

Ainsi, on trouve par exemple, le réseau des Petits Débrouillards. Celui-ci depuis 1986, contribue à « développer l’esprit critique, et à élargir les capacités d’initiatives de chacune et chacun ». Son objectif est de permettre aux jeunes et moins jeunes de s’épanouir individuellement et collectivement, par des parcours de citoyenneté active et démocratique.

Changer le regard

Autre acteur, l’Agence2 des Quartiers. Implantée dans les Quartiers Prioritaires de la ville, elle a pour mission de valoriser médiatiquement les quartiers prioritaires où vivent 5,5 millions de personnes et ainsi, contribuer à les revitaliser. Autre colocataire producteur de contenu, le Réseau Français des FabLabs rassemble comme son nom l’indique, les structures françaises « dont l’objet est d’animer, à titre principal ou accessoire, un espace ouvert de fabrication (FabLab), participant au réseau international des “FabLabs ” ».

Plus de temps à perdre, cliquez sur ce lien pour découvrir D-Bloc

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles