Nadia Hai, Ministre déléguée chargée de la Ville, à la rencontre des Plombiers du Numérique

Les photos

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis la création de la première école des plombiers du Numérique en 2017. Aujourd’hui, ce sont déjà pas moins de 18 structures du même genre qui ont vu le jour en France autour de 2 cursus. La force de ce projet ? Donner à des jeunes non diplômés, l’envie de s’en sortir dans des domaines en forte tension, en devenant en quelques mois raccordeur en fibre optique ou technicien datacenter.  Petit à petit, les institutions regardent de près cette nouvelle façon de concevoir la formation. Dernière preuve en date le 18 décembre dernier avec la remise d’attestation de formation par Nadia Hai, Ministre déléguée chargée de la Ville, à la 1ère promotion de techniciens datacenter des Plombiers du Numérique de Grigny.

12 nouveaux jeunes formés

Souvenez-vous. En septembre 2019, dans le cadre de son magazine digital consacré à l’inclusion, Paroles d’Elus était allé découvrir la toute jeune formation de technicien datacenter mise en place par les Plombiers du Numérique. Fin décembre, la Ministre déléguée chargée de la Ville Nadia Hai, était justement présente à Grigny pour remettre officiellement aux 12 jeunes de de la 1ère promotion des  Plombiers du Numérique de cette ville, leur attestation de formation. Cette école est portée par le Centre de Formation et de Professionnalisation et a été lancée fin août 2020 grâce au soutien de Philippe Rio, Maire de Grigny, président du CFP et la fédération France Datacenter.

Un modèle qui a déjà fait ses preuves

Depuis sa création, les Plombiers du Numérique ont formé plus de 500 jeunes et 106 sont encore en formation pour une sortie début 2021. Les 18 écoles proposent des formations courtes qui permettent un accès à l’emploi en 4 mois dans des métiers en tension. Le taux de sortie positive est de 67% et 46,5% de ces jeunes sont issus des QPV (Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville).

Des métiers d’avenir

Le métier de technicien datacenter est nouveau, particulièrement méconnu, et encore peu professionnalisé. Avec une croissance annuelle de plus de 20%, il est un des rares secteurs d’activité permettant de belles opportunités de carrière. En proposant aux jeunes de se former à ce métier, Florian du Boÿs, fondateur des Plombiers du Numérique, répare des parcours souvent chaotiques : « notre système de formation professionnelle français basé sur le diplôme génère de l’exclusion. Nous avons créé un dispositif court, préqualifiant, permettant de ramener des publics en insertion au travail sur des métiers en tension. Nous voulons essaimer notre dispositif sur tous les territoires et Quartiers Prioritaires politique de la Ville (QPV) de France, partout où il y a des métiers en tension. »

Combler les carences en opportunités

Pour Philippe Rio, Maire de Grigny et président du CFP, la création de ce programme novateur sur son territoire est un vrai plus. En effet, « Grigny est une ville majoritairement constituée de QPV. Les jeunes qui y grandissent souffrent d’une carence d’opportunités. L’horizon des possibles est extrêmement limité pour eux, et nous voulons aller les chercher avec des projets novateurs comme cette formation de technicien datacenter, qui répond bien à leurs problématiques du moment : un cursus d’autonomisation court, permettant une rémunération rapide, et la possibilité de se projeter dans un avenir professionnel. Une fois qu’ils ont mis le pied à l’étrier, leur énergie s’en trouve décuplée et ils s’avèrent être d’excellents professionnels. Alors que la formation n’est pas finie, deux jeunes ont déjà décroché une offre d’emploi et nous sommes très confiants pour les autres ».

retrouvez le reportage sur les Plombiers en cliquant ici.

 

Les photos

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles