Collectivités, Pix Territoires est à votre service !

Il n’y a pas que dans le secteur privé que les métiers évoluent avec le numérique. Dans le public aussi, nombreux sont les métiers territoriaux concernés. Or, si 73% des agents territoriaux estimaient « ne pas avoir été gênés par un manque de maîtrise du numérique pendant le confinement », 2 agents sur 3 n’ont pourtant pas un niveau de maîtrise autonome réel pour être à l’aise avec le numérique dans le cadre de leurs missions. Pour accompagner les collectivités dans la formation de leurs agents, Pix et la Banque des Territoires proposent un nouveau programme baptisé Pix Territoires. Explications.

Accompagner au mieux vos agents

Comment accompagner au mieux vos agents dans leur montée en compétences numériques  C’est le défi que s’est fixé Pix au travers d’une offre clé-en-main dédiée aux collectivités pour accélérer justement la montée en compétences numériques de leurs agents. Et le besoin est bien réel. En effet, depuis quelques années déjà, les collectivités voient leurs missions et usages évoluer. Il y a tout d’abord la dématérialisation des procédures, la gestion des données usagers, mais aussi la multiplication des outils et ressources ou encore la multiplication des services en ligne. Et naturellement « le besoin de formation des agents ne fait que s’accroitre et devient un facteur clé dans la réussite des projets de transformation numérique des services ».

Un parcours sur mesure

Concrètement, Pix Territoires propose « d’évaluer, par la mise en situation, le niveau de maîtrise des compétences numériques nécessaires aux agents : un socle de compétences communs à tous les agents, et des parcours « métiers » permettant d’évaluer des compétences plus spécifiques ».

35 collectivités contributrices

Ce programme est le fruit de plusieurs mois de travail mené en partenariat avec la Banque des Territoires auprès de 35 collectivités et d’une quarantaine d’agents territoriaux contributeurs. Baptisée Pix Territoires, ce dispositif est disponible depuis hier. A cette occasion, un webinaire avec les collectivités qui l’ont expérimenté était proposé. L’occasion d’avoir concrètement leurs retours d’expérience, mais aussi de partager astuces et bonnes pratiques.

Vous avez dit « Pix » ?

Pix a été lancé en novembre 2016 grâce à un partenariat imaginé avec l’Éducation Nationale, l’Enseignement supérieur et le CNED. Comme l’avait anticipé son directeur Benjamin Marteau, cette start-up d’État va « évaluer, certifier les compétences numériques et va aider à les développer ». Pix a pu développer ses services grâce à une phase de bêta-test intégrant jusqu’à 4000 utilisateurs-testeurs. Avec Pix, il est possible de mesurer ses compétences dans 4 domaines : Informations et données, Communication et collaboration, Création de contenus, Protection et sécurité. Celles-ci ont été choisies « en se basant sur le référentiel de compétences européen DIGCOMP, mais aussi en travaillant directement avec des entreprises ou des écoles ».

Une Start-up d’État, c’est quoi ?

Une des particularités de Pix de s’être développé pour ainsi dire dans les bureaux des ministères. En effet, il s’agit de la 23ème start-up d’État. Elle a pu développer grâce à une période d’incubation au sein de l’administration, un service public en ligne d’évaluation, de développement et de certification des compétences numériques. Car oui, Malgré cet anglicisme, une start-up d’État est avant tout un service public numérique.

Les trésors de Beta.gouv.fr

Développée par une équipe autonome, elle est financée par l’administration pour répondre à un problème lié à une politique publique. Depuis maintenant plus de 10 ans, l’État mène cette politique d’Innovation du service public en développant ainsi des produits numériques centrés sur les usages. Ce format permet de tester rapidement (et à moindre coût) des solutions en phase beta test. En effet, si au bout de 6 mois, l’équipe n’a pas pu livrer un produit fiable, le projet s’arrête. Sur le site Beta.gouv.fr, il est possible de découvrir plus en détail les très nombreux projets ainsi réalisés.

 

 

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles