Académie des territoires : une offre de formations pour les élus

Etre élu est un travail de longue haleine. Cela nécessite vision, connaissances, écoute mais aussi curiosité et un goût permanent d’apprendre. Mais comme chaque jour ne fait que 24 heures, mieux vaut se doter des bons outils. L’ANCT, Sciences Po et la Banque des Territoires propose d’aider les élus locaux à se saisir des grandes transitions territoriales grâce à une offre de formations spécifique, l’Académie des territoires.

Les élus aussi doivent se former

Rare sont les semaines où nous ne parlons pas, sur Paroles d’Elus de l’Agence National de la Cohésion des Territoires. Après le dispositif Petites Villes de demain,  arrêtons-nous  aujourd’hui sur un autre dispositif « cousu sur mesure ». En effet, durant ce mois de février consacré à la formation, nous ne pouvions pas ne pas parler de celle… des élus. Depuis septembre dernier, l’ANCT, Sciences Po Executive Education et la Banque des Territoires travaillent de concert à la création d’une Académie des territoires.

Complexité et interdépendance des enjeux

Le sujet peut paraître délicat tant l’exigence d’apparaître expert dans tous les domaines repose en permanence sur les épaules des élus. Pourtant, face à la série de défis qui ont été mis en exergue par la crise du coronavirus, partager l’expérience acquise semble nécessaire et constructif. En effet, comme l’explique Caroline Cayeux, Présidente de l’ANCT « la complexité et l’interdépendance des enjeux et des politiques publiques relatives aux transitions nécessitent une offre de formation transversale sur les politiques et projets territoriaux ».

Opérationnelle et prospective

C’est pourquoi, l’académie des Territoires propose une formation qui « se veut à la fois opérationnelle, afin d’être mise directement en pratique par les élus dans le cadre de leur mandat, mais aussi prospective, pour anticiper les grandes tendances démographiques, numériques, climatiques et sociales ».

Nouveaux élus mais pas seulement

S’adressant tout autant à des élus exerçant leur premier mandat qu’à ceux impliqués dans les dispositifs portés par l’Agence, cette formation propose des formats pédagogiques pratiques et variés. En effet, elle  intègre interventions de personnalités de haut niveau, visites sur site, ateliers collectifs et cas pratiques, modules à distance,  et enfin élaboration d’une « feuille de route » pour son territoire. Côté financement, cette proposition est éligible au droit à la formation des élus, dans le cadre des crédits votés par les collectivités ou au titre du DIFE.

Objectifs pluriels

Les objectifs sont divers. Il s’agit en effet autant de « mieux appréhender les grandes transitions, écologique, démocratique, sociétale, numérique et territoriale » ; que de « maîtriser les outils pour mettre en action une stratégie de résilience »; ou de « développer de nouveaux réseaux entre élus de territoires et d’horizons différents ».

Une progression en différents modules

Côté contenu, on trouve 4 modules.  Au programme du 1er d’entre eux, il s’agira de tirer concrètement des enseignements de la crise. Ce module répondra également à la question de « la résilience territoriale au cœur du projet de territoire ». Il s’agira dans un second temps de « construire un diagnostic territorial partagé ». Puis de trouver les « leviers d’action mobiliser pour répondre aux défis du territoire et de ses habitants »; et enfin de « mettre en récit un projet de territoire résilient faisant sens et répondant aux besoins des habitants ». Pour en savoir plus, rien de plus simple, rendez-vous sur le site dédié https://www.academiedesterritoires.fr/node/5

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles