Un nouvel appel à projets « Archivage numérique en Territoires »

Depuis plusieurs années, les collectivités territoriales se sont engagées dans des actions visant à déployer des plateformes d’archivage numérique. Afin d’accompagner ce mouvement, l’Etat lance un nouvel appel à projets « Archivage numérique en Territoires ». Explications.

De nombreux exemples de réalisation

Archivage de la plateforme des marchés publics pour le Centre de Gestion du Nord, diffusion des archives numériques conservées dans le SAE via le portail de diffusion des Archives départementales en Ardèche ou encore Etude de faisabilité et de besoins d’archivage dans les communes et scénario de mutualisation pour la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg… voici en effet quelques exemples des projets soutenus financièrement l’an dernier lors du précédent appel à projets mené par le Service interministériel des Archives de France.

450 000 euros attribués l’an dernier

Au total, le jury avait décidé l’an dernier de retenir et de subventionner en tout vingt projets pour un montant total de 450 000 €. Fort de l’intérêt suscité par ce dispositif lors des trois premières éditions, le SIAF vient en effet d’annoncer sa volonté de « poursuivre l’accompagnement des services dans le développement de l’archivage numérique grâce au dispositif « Archivage numérique en Territoires » (ANET).

Répondre à un des 3 grands axes de l’appel à projets

« Traitement de données et documents à archiver »; « mise en œuvre d’un système d’archivage numérique définitif »; mais aussi « déploiement de la solution logicielle Vitam » sont les trois grands axes de l’appel à projets. Celui-ci se donne en effet pour objectif « de soutenir des projets complexes qui nécessitent des efforts à conduire sur plusieurs années et supposent la mise en place d’une stratégie, le choix d’une organisation, l’intégration du cadre normatif et des actions concrètes d’accompagnement des services ».

Avant le 15 novembre

Intéressés ? Vous avez jusqu’au 15 novembre pour candidater. Les notifications des subventions seront adressées aux lauréats dès janvier. Le versement des crédits correspondants est prévu sur la période février-novembre 2023. Les projets devront être achevés avant la fin de l’année 2024. Ils donneront lieu en effet à l’envoi d’un bilan réalisation de l’opération à la DRAC compétente et au SIAF. À noter enfin que Seules les solutions logicielles libres peuvent faire l’objet d’une subvention.

 

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles