Musées fermés n’arrête pas les bonnes idées (4ème partie)

Aujourd’hui, c’est vendredi. Et comme chaque fin de semaine, nous vous proposons de nous arrêter sur une initiative alliant culture et numérique. Après l’Universal Museum of Art, le musée Paul Eluard et le musée Fabre, direction aujourd’hui Bayeux et sa célèbre tapisserie.

Une visite naguère incontournable…

En temps normal, le musée de la tapisserie de Bayeux comptabilise plus de 400 000 visiteurs chaque année. Véritable institution normande, la tapisserie set un emblème au même titre que le Mont Saint Michel. Mais malheureusement, cette vieille dame du 11ème siècle, qui raconte l’épopée de Guillaume le Conquérant sur 70 mètres d’ouvrage, ne voit guère de monde depuis quelques mois. Crise sanitaire oblige, ce musée, au même titre que ces confrères de France et de Navarre a dû capituler et laisser ses portes closes.

Un nouvel outil de médiation pour la tapisserie

Tel un pied de nez à cette fermeture forcée, Bayeux Museum propose depuis la mi-février sur son site internet d’accéder directement, depuis son ordinateur ou smartphone, à une visite virtuelle de la Tapisserie. La totalité des 70 m de broderie sont ainsi à portée de main. La qualité de la numérisation permet de zoomer en détail et d’observer chaque point.

Vous avez dit « SIDS » ?

Si l’exécution de ce projet tombe à pic, il est en réalité antérieur à la crise sanitaire. En effet, dans l’attente de l’ouverture du futur musée d’ici 2026, le conseil scientifique a décidé de se doter d’un nouvel outil de médiation ; « Le Système d’information documentaire spatialisé (SIDS) ». Celui-ci permet, grâce à la mobilisation d’une  campagne de numérisation datant de janvier 2017, de faire naviguer virtuellement la totalité de l’œuvre devant soi. De plus ce panorama numérique est enrichi par différentes explications et iconographies complémentaires. Porté par l’État et la Ville de Bayeux, ce SIDS a été conçu par l’Université de Caen Normandie et le CNRS.

Et il est toujours possible de…créer sa propre tapisserie

Souvenez-vous. Il y a maintenant presque un an, nous vous proposions sur Paroles d’Elus de composer votre propre tapisserie. En version digital bien évidemment. Liant créativité et connaissance historique, le site Historic Tale Construction Kit  permet de créer sa propre histoire à partir des motifs originaux de la tapisserie. Une idée loin d’être saugrenue et qui rencontre un grand succès. Pas étonnant du reste puisque d’aucuns considèrent que l’épopée de Guillaume Le Conquérent et ses 58 scènes légendées, comme la « première BD de l’Histoire » .

 

 

 

 

 

 

Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles