Focus sur l’exposition immersive « Éternelle Notre-Dame » 

« Éternelle Notre-Dame » est présentée par ses créateurs comme la « 1ère expérience du genre aussi aboutie au monde ». Et pour cause, Orange, Amaclio Productions, Emissive et Bruno Seillier Création ont en effet réussi à ce que la technique s’efface pour mettre en lumière le contenu artistique et historique de cette expédition immersive. Envie de tenter l’expérience ? L’Espace Grande Arche à Puteaux vous accueille jusqu’au 3 avril.

Un véritable exploit technique

Pas moins de 2 ans de développement de contenu ont été nécessaire pour atteindre ce résultat. Une équipe technique de 25 experts fut ainsi mobilisée sur ce projet baptisé Éternelle Notre-Dame. Depuis la mi-janvier, il est possible de plonger pendant 45 minutes dans cette expérience immersive qui se déploie sur une surface de 500 m2.

Les promesses de la VR enfin accessibles

50 visiteurs pourront ainsi découvrir « Éternelle Notre-Dame » chaque heure en simultané. Très vite, on réalise que l’immersion est d’un réalisme remarquable. Ainsi, lorsque la visite entraîne le visiteur vers les hauteurs de la cathédrale par exemple, l’impression de ressentir la météo ou les reliefs ne vous laissera, sans mauvais jeu de mots, pas de marbre. Les décors sont par ailleurs d’une impressionnante qualité et d’une très grande précision.

Éternelle Notre-Dame: un scénario à couper le souffle

Si l’attention a été portée aux moindres détails visuels et sonores, ce projet bénéficie également d’un scénario qui ravira même les plus exigeants. En effet, cette expérience suit une progression subtile, sur le plan géographique et historique mais aussi « lumineuse ».

« Toucher du doigt l’ampleur des travaux nécessaires »

Car oui, au fur et à mesure, le visiteur gagne en effet en « compréhension de l’édifice et de ses différentes parties, touche du doigt l’ampleur des travaux nécessaires à la construction de la cathédrale, mais aussi à son éternelle restauration et transformation ». Pour les créateurs, il était important que les visiteurs puissent toucher au « sens profond de Notre-Dame de Paris, qui est bien plus qu’un monument de pierre : un lieu traversé par l’histoire et par l’Espérance des hommes qui l’ont marqué de leur passage et de leur Foi ».

Participer au chantier

Cette expérience contribue par ailleurs à faire revivre la cathédrale, s’inscrivant dans l’œuvre collective de sa restauration. En prenant part à cette aventure, le public ; « contribue en effet au financement des travaux de la reconstruction : 30 % du  prix du billet sera reversé intégralement par Orange à l’établissement public pour les travaux de restauration de la cathédrale et à la Fondation Notre Dame pour le financement du programme d’aménagements intérieurs de Notre- Dame. Chaque visiteur deviendra ainsi donateur ».

« La cathédrale continuera ainsi à vivre dans ses trois dimensions »

Comme le souligne Gervais Pellissier, Directeur Général Délégué du Groupe Orange ; « Grâce aux moyens numériques, au savoir-faire technologique en matière de réalité virtuelle et augmentée d’Orange, et d’un écosystème numérique français innovant, les visiteurs de cette expérience prendront part à une expédition unique et passionnante. La cathédrale continuera ainsi à vivre dans ses trois dimensions : spirituelle, comme lieu de culte et de prière, culturelle, comme patrimoine français, européen et mondial, et touristique, comme lieu incontournable de Paris et de la France. »

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences et les innovations venues des territoires. Valentin est également conseiller municipal à Saint-Lô en Normandie.

Voir tous ses articles