Auvergne-Rhône-Alpes : une charte en faveur de la mixité

C’est un peu la double peine. D’un côté, de nombreuses entreprises ont du mal à recruter dans le secteur numérique faute de candidats. De l’autre, les femmes sont toujours aussi peu présentes dans les entreprises de ce secteur. En Auvergne-Rhône-Alpes, elles ne représentent par exemple que 28% des effectifs…

… Aussi, pour ne pas se résigner à cette situation, la Région vient de signer le 14 mars dernier avec la Préfecture de Région, le Rectorat et Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes, une charte d’engagement en faveur de la mixité.

Un enjeu sociétal !

Pour Juliette Jarry, Vice-présidente de la Région déléguée aux Infrastructures, à l’Economie et aux Usages numérique, cette charte vient compléter différentes « actions volontaristes déjà engagées depuis le vote de la feuille de route numérique en 2017 et celles qui le seront dans les mois qui viennent visent notamment à parvenir à une plus grande mixité ». Pour l’élue,  « bien au-delà des statistiques, c’est un enjeu sociétal ».

Mieux orienter

Concrètement, les signataires s’engagent par exemple à « mieux orienter les jeunes filles et les femmes salariées ou en reconversion professionnelle ». Un effort sera également fait pour la formation en les aidants «à acquérir des compétences adaptées aux besoins actuels et futurs des entreprises.

Faire connaître

Un autre levier important concerne l’information. Cela passera concrètement par  une meilleure communication « sur ces métiers du numérique en améliorant les représentations véhiculées ou perçues ».

Passer de l’intention à des initiatives concrètes

L’objectif est donc maintenant de traduire ses intentions en engagements concrets à l’instar d’initiatives déjà engagées en ce sens. Ainsi, la publication de contenus spécifiques femmes et numérique sur le site ma-solution-numerique.fr permet par exemple de changer le regard des femmes sur ces métiers.

Parallèlement, des « femmes ingénieures, techniciennes et professionnelles du numérique » interviendront dans les collèges et lycées. Le jour même de la signature, 50 femmes issues du numérique ont pu ainsi rencontrer 300 lycéens de la Région. Les lycéens, répartis dans des groupes de 8 à 10, ont rencontré une entrepreneure toutes les 30 minutes pendant deux heures ». De quoi créer de nouvelles vocations !

Valentin Goethals
Valentin
Goethals
administrator

Valentin Goethals, est le journaliste pivot de Paroles d'Elus. Correspondant des élus, associations et partenaires, il remonte les expériences terrain et les innovations venues des territoires. Valentin est également élu local, adjoint au Maire de St Lô adjoint en charge de la stratégie et du marketing territorial.

Voir tous ses articles